La gamme PIAGGIO

La gamme VESPA

La gamme GILERA


BEVERLY 300 ABS-ASR
BEVERLY 300 ABS-ASR by Police
BEVERLY 300 S ABS-ASR
BEVERLY 350 ie ABS-ASR by Police
BEVERLY 350 Sport Touring ABS-ASR

LIBERTY 125 ABS Iget
LIBERTY 125 S iget ABS
Medley 125 Iget ABS
Medley 125 SE Iget ABS
Medley S 125 Iget ABS

LIBERTY 50 Iget (4T)
LIBERTY 50 S Iget (4T)
NRG (2T) Euro 4
Typhoon 50 Euro4
ZIP 50 4T Euro 4

MP3 300 ie Business ABS-ASR
MP3 300 ie Sport ABS-ASR
MP3 300 ie Yourban
MP3 300 LT Yourban Sport
MP3 300 Sport
MP3 350 ABS-ASR
MP3 500 HPE Business ABS-ASR
MP3 500 HPE Sport ABS-ASR
MP3 500 IE Business ABS-ASR
MP3 500 ie Sport ABS-ASR
MP3 500 ie Sport SE ABS-ASR
MP3 500 Sport

Vespa 946 RED

GTS Classic 125cc iget 4V ABS stop&start MY 17/18
GTS Classic 300cc 4V ABS ASR MY 17/18
GTS Super 125cc 4V Start&Stop MY 17/18
GTS Super 300cc 4V ABS ASR MY 17/18
GTS SUPER SPORT 125cc MY 17/18
GTS SUPER SPORT 300cc MY17 / 18
GTS Touring 125cc iget 4V ABS Stop&Start MY 17/18
GTS Touring 300cc 4V ABS ASR MY17/18

Primavera 125cc 50°Anniversaire i-Get 3V ABS MY18
Primavera 125cc i-Get 3V ABS MY18
Primavera 125cc i-Get 3V TOURING ABS MY18
Primavera 50cc 4T i-Get 3V MY18
Primavera 50cc 4T i-Get 3V TOURING MY18
Primavera 50cc 50°Anniversaire i-Get 3V MY18
Primavera S 125cc i-Get 3V ABS MY18
Primavera S 50cc i-Get 3V MY18

Vespa Sei Giorni 300cc

Sprint 50cc 4T i-Get 3V MY18
Sprint S 50cc 4T i-Get 3V MY18
Vespa Sprint 125cc i-Get 3V ABS MY18
Vespa Sprint S 125cc i-Get 3V ABS MY18

GTS Notte 125/300cc MY17/18
Sprint Notte 50/125cc

Primavera 125cc 50°Anniversaire i-Get 3V ABS
Primavera 50cc 50°Anniversaire i-Get

GTS Yacht Club 125/300cc MY 17/18
Primavera Yacht Club 50/125cc
Actualités

Quel est le prix d'un scooter ?

 15/02/2019

Vous souhaitez acquérir un scooter mais le marché du deux-roues demeure encore obscur pour vous ? Bonne nouvelle, votre concessionnaire l’Univers du 2 roues vous guide dans votre futur achat.

Le prix d’un scooter 50 cm3


Si vous souhaitez acheter un scooter de 50cm3, vous devrez débourser environ 2000 euros pour un produit neuf. Côté occasion, il faut prévoir entre 500 et 1000 euros en fonction du nombre de kilométrage et de la côte du scooter. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à faire appel à un concessionnaire qui saura vous guider au mieux.

Le prix d’un scooter 125 cm3


Si vous êtes plutôt tenté par un deux-roues de 100/125 cm3, il faut compter environ 4000 euros pour un scooter neuf. Si votre budget ne vous permet pas d’acquérir un véhicule neuf, vous pouvez vous tourner vers l’occasion. Dans ce cas, comptez entre 1000 et 2000 euros pour un deux-roues en bon état. Les plus frileux peuvent faire appel à un concessionnaire qui vend aussi des produits d’occasion. L’avantage ? L’entretien du scooter a été vérifié et les garanties sont meilleures.

Le prix d’un scooter de plus de 125 cm3


Les scooters entre 250 et 800 cm3 sont généralement plébiscités par les personnes ayant un budget important pour l’achat d’un deux-roues. En effet, comptez environ 5000 euros pour un scooter à trois roues. Ce type de produit a le vent en poupe car il permet aux personnes n’ayant jamais conduit de deux-roues d’être rapidement à l’aise. Sur le marché de l’occasion, ce type de scooter se vend environ 3000 euros.

Le prix des équipements pour deux-roues


Lors d’un achat de deux-roues, il ne faut pas oublier l’équipement. En effet, il vous faudra :

  • Un casque : environ 100 euros ;
  • Des gants d’été : environ 40 euros ;
  • Des gants d’hiver : environ 80 euros ;
  • Un blouson de protection : environ 100 euros ;
  • Un ensemble de pluie : environ 50 euros ; 
  • Un antivol entre 80 et 200 euros ; 

Entretien, assurance et carburant à ne pas oublier


Comme pour tous véhicules, il est essentiel de comptabiliser dans votre budget les frais d’assurance qui peuvent rapidement grimper en fonction de la motorisation. Il faut compter environ 300 euros par an.

Côté entretien du scooter, prévoyez environ 100 euros par an pour conserver un véhicule en bon état de fonctionnement. Enfin, le coût annuel de l’essence dépendra de l’utilisation du deux-roues. Par exemple, avec un 125cm3 parcourant 5 000 km/an, comptez environ 300 euros de carburant par an.
Pour vous aider à choisir le scooter qu’il vous faut, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous rendre visite au 44, boulevard Sebastopol à Paris.

Peut-on circuler sur les pistes cyclables et voies de bus en scooter ?

 15/02/2019

En scooter on est souvent tenté de circuler sur les voies de bus pour éviter le trafic dense, notamment dans les grandes villes. Les pistes cyclables sont elles aussi parfois empruntées par les deux-roues. Votre concessionnaire fait le point sur ce qui est autorisé ou non.

La réglementation des voies de bus


Les couloirs de bus sont réservés comme son nom l’indique au bus. Il existe quelques exceptions, les voies de bus peuvent être utilisés par d’autres véhicules/usagers. Ces exceptions dépendent de la ville où vous résidez, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie pour en savoir plus. A Paris, les couloirs de bus peuvent être empruntés par :

  • Les vélos et les vélos à assistance électrique ;
  • Les taxis en activité ; 
  • Les véhicules d’intérêt général autorisés par l’article R432-2 du Code de la route : pompiers, SAMU, ambulances, à condition que leurs avertisseurs spéciaux soient déclenchés.  

Quels sont les risques à circuler sur une voie de bus ?


Les deux-roues circulant sur une voie de bus commentent une infraction au Code de la route. Si vous êtes contrôlé par la police ou la gendarmerie, vous encourrez une contravention de 4e classe. Cette dernière n’entraîne pas de retrait de point sur votre permis de conduire mais l’amende est salée : 135 euros que vous devrez payer rapidement.

A Paris, depuis le mois de janvier 2018, environ 25 000 contraventions ont été dressés pour ce genre d’infraction. De plus, la ville s’est dotée de caméras de vidéo-surveillance qui permettent de verbaliser le conducteur sans avoir besoin d’agent sur place pour constater les faits. Une trentaine d’agents ont été formés pour regarder les images et établir les PV.

Scooters, pistes et bandes cyclables


Signalées par un marquage au sol, une ligne continue ou discontinue, et un pictogramme de vélo, les bandes cyclables se trouvent sur la chaussée. Les pistes cyclables sont des zones protégées, isolées des autres usagers. Elles sont généralement installées sur les trottoirs ou surélevées par un terre-plein. Dans les deux cas, ces zones réservées aux vélos sont interdites de circulation pour les autres usagers, même les deux-roues.

Deux-roues : quelles sanctions pour une circulation sur les pistes cyclables ?


Comme pour les voies de bus, si vous empruntez ces pistes ou bandes cyclables vous commentez une infraction et l’amende de 135 euros s’applique. Cette infraction n’entraîne pas de retrait de point sur le permis de conduire.

A noter : les sas pour vélos situés près des feux tricolores ou de certaines intersections sont eux aussi exclusivement réservés aux vélos. Si vous vous arrêtez sur un sas vélo il s’agit d’une infraction, considérée comme un non-respect de la ligne de feu rouge et d’une immobilisation en pleine voie. La première infraction est sanctionnée d’un retrait de 4 points sur le permis de conduire et la seconde d’une suspension de permis pour 3 ans. Attention donc !

Les accessoires indispensables pour entretenir son scooter

 15/02/2019

Pour augmenter la durée de vie de votre deux-roues et ainsi éviter les visites au garage, quelques accessoires indispensables sont à privilégier pour l’entretien de votre scooter. L’Univers du 2 roues fait le point et vous guide.

La clé du carter pour la vidange


Pour réaliser votre vidange seul, il vous faudra la clé du carter. De même, il est essentiel de se référer au manuel d’utilisation de votre deux-roues avant de réaliser cette opération. D’ailleurs, si vous envisagez de vendre votre scooter, mieux vaut faire faire la vidange par un professionnel. Si vous êtes à l’aise en mécanique, n’oubliez pas qu’après la vidange il ne faut pas remettre trop d’huile.

L’huile moteur pour la lubrification


L’huile sert à lubrifier le moteur. Pour savoir où regarder pour contrôler le niveau, consultez votre manuel d’entretien ou demandez l’aide d’un garagiste ou de votre concessionnaire qui saura vous guider pour l’entretien régulier de votre deux-roues. Pensez à contrôler régulièrement le niveau d’huile à l’aide d’une réglette.

Nettoyant pour filtre à air et pour les bougies d’allumage


Nettoyer son filtre à air permet d’augmenter les performances de votre deux-roues. En effet, si le filtre à air est encrassé, il laisse passer moins d’air, nuit à la combustion et augmente la consommation d’essence. Il est donc essentiel de le nettoyer régulièrement.

Quant aux bougies d’allumage, elles doivent elles aussi retenir votre attention. Il est possible de les nettoyer tous les 5 000 kilomètres. Si elles ont besoin d’être changées, mieux vaut passer par un professionnel. Consultez votre guide d’entretien pour connaître les bons moments pour les changer. Généralement, il est conseillé de les changer tous les 10 000 kilomètres.

L’huile de fourche


Les suspensions avant de votre deux-roues encaissent tous les chocs, il est donc indispensable de les contrôler régulièrement. Vous pouvez les lubrifier de temps en temps pour éviter les dommages au niveau de la fourche. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à demander des conseils auprès de votre concessionnaire ou d’un garagiste.

Des clignotants de remplacement


En deux-roues, les clignotants sont indispensables pour informer les autres usagers des directions que vous prenez. Pour un maximum de sécurité, mieux vaut en avoir de côté pour pouvoir les remplacer en cas de panne ou de dysfonctionnement. Pour rappel, l'absence de changement de direction, c'est-à-dire un clignotant oublié est sanctionnable par le code de la route par une contravention avec amende et retrait de points. Cet oubli entraîne la perte de 3 points sur son permis de conduire et une amende forfaitaire de 35€.
Pour en savoir plus sur l’entretien de votre scooter, n’hésitez pas à contacter votre concessionnaire deux-roues.

Comment essayer un scooter ?

 15/02/2019

Mieux vaut être sûr de soi lorsqu’on achète un scooter. C’est pourquoi certains concessionnaires peuvent vous faire essayer votre deux-roues avant l’achat. Que faut-il évaluer lors de cet essai ? Comment faire une demande d’essai ? Les réponses.

Que faut-il évaluer lors d’un essai de scooter ?

Essayer un scooter avant de l’acheter permet de le tester en conditions de circulation réelle afin de s’assurer que le modèle choisi correspond bien à vos attentes, que vous vous sentez à l’aise et en sécurité à bord.
Ainsi, lorsque vous faites un essai, évaluez différents critères comme :

  • Le confort du scooter : vous devez être à l’aise sur le scooter. C’est un gage de sécurité ;
  • La taille du scooter par rapport à la vôtre : vous devez pouvoir mettre les deux pieds à terre sans problème ;
  • Le poids du scooter : vous devez pouvoir déplacer le scooter sans difficulté, moteur à l'arrêt (béquillage, débéquillage, manipulation debout à côté du véhicule) ;
  • La puissance et la maniabilité du scooter : vous devez être à l’aise dans vos déplacements et pouvoir facilement adapter votre conduite sur la route. Inutile de rouler vite pour tester la puissance d’un scooter, celui-ci doit simplement avoir le comportement que l’on attend en fonction de sa catégorie. 
A noter : lorsqu’il s’agit d’un scooter d’occasion, l’essai peut également mettre en lumière un gros défaut technique (problème d’accélération, de vitesse, de freinage, de tenue sur la route, etc.).

Essayez votre scooter avant de l’acheter avec l’univers du 2 roues

Pour vous permettre de faire votre choix de scooter, l’Univers du 2 Roues vous offre la possibilité de l’essayer avant de l’acheter. Pour cela, il vous suffit de faire une demande d’essai de scooter via notre formulaire en ligne. Pensez à bien précisez la marque de deux-roues qui vous intéresse (Piaggio, Vespa, Gilera et Aprilia). Notre équipe vous contactera ensuite pour fixer le rendez-vous. Nos essais durent environ une demi-heure.

Attention, pour faire un essai, vous devez impérativement disposer du permis nécessaire pour conduire le scooter que vous souhaitez essayer. Aussi, pensez à prévenir votre assurance de cet essai car vous n’êtes pas assuré sur le scooter.

Pour toute question sur nos scooters, nos accessoires et nos services, contactez-nous par téléphone, via notre formulaire de contact ou directement en magasin.

Acheter un scooter en hiver : une bonne affaire ?

 15/02/2019

Acheter son scooter en hiver, est-ce la bonne idée ? Entre avantage financier et saison peu clémente pour la conduite, ce n’est pas toujours facile de faire le bon choix.

En concession : la possibilité de faire une bonne affaire


L’hiver, les ventes de scooters et de deux-roues (et globalement de véhicules) sont généralement moins importantes que le reste de l’année. Les concessionnaires ayant besoin de réaliser des ventes tout au long de l’année, vous pouvez espérer obtenir des remises financières intéressantes.

En effet, nombre de concessionnaires cherchent à vendre rapidement les modèles de l’année civile qui va bientôt se terminer afin de préparer l’arrivée des nouveaux modèles de l’année suivante et leur faire de la place. Par ailleurs, certains concessionnaires cherchent à augmenter leurs ventes avant la fin de l’année civile pour bénéficier d’une prime de fin d’année plus conséquente.

Autre avantage d’investir dans un scooter en hiver : vous trouverez facilement tous les accessoires d’hiver pour le modèle choisi. Vous serez ainsi certain que les accessoires s’adaptent à votre nouveau scooter. En achetant des accessoires qui seront sûrement remplacés par une nouvelle gamme l’hiver prochain, vous pouvez même espérer obtenir une petite remise.

Les inconvénients liés à la saison


En période hivernale, vous risquez de rencontrer des difficultés pour essayer et pour conduire votre scooter dans les meilleures conditions. En fonction de la météo (pluie, neige, froid), vos sensations au niveau de la conduite peuvent être modifiées et vous risquez de ne pas profiter pleinement des qualités de votre scooter.

De plus, toujours en raison des conditions météo, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser votre nouveau scooter comme vous le souhaitez. Ce serait dommage que votre scooter nouvellement acheté passe tout l’hiver dans votre garage pendant que vous prenez les transports en commun pour avoir plus chaud ! Il faut noter également que la conduite de nuit n’est pas des plus confortables et peut même s’avérer dangereuse pour les scootéristes.

Dernier bémol, et pas des moindres : vous serez peut-être déçu en découvrant les nouveaux modèles prévus pour l’année suivante… Pas facile de se décider entre une bonne affaire et un coup de cœur !
En conclusion, avant de réaliser votre achat, pensez toujours à vous renseigner auprès de votre concessionnaire. Il pourra vous conseiller au mieux pour réaliser votre achat au moment le plus opportun et vous donner toutes les informations utiles !

La série spéciale Vespa Primavera 50ème anniversaire

 15/02/2019

Piaggio, la célèbre marque italienne, fête en beauté les 50 ans de son scooter iconique, la Vespa Primavera, en mettant sur le marché une série spéciale anniversaire.

Primavera : un modèle iconique remis au goût du jour


Les premiers scooters Vespa sont présentés en 1946 et rencontrent rapidement un large engouement médiatique et populaire. Parmi les modèles phares de Vespa, on retrouve bien évidemment la Primavera.

La première version de la Vespa Primavera est présentée au salon de Milan en 1967 avant d’être commercialisée en 1968. Scooter emblématique de la Guêpe, la Primavera est maniable et légère. Elle permet de circuler facilement, notamment dans les embouteillages. La Vespa Primavera rime alors avec modernité, jeunesse, liberté et Dolce Vita.

Après l’arrêt de la production de la Primavera en 1982, le modèle est relancé en 2013 et rencontre immédiatement un franc succès. L’année 2018 est l’année du 50ème anniversaire de ce petit bijou : cela méritait bien la mise sur le marché d’une série spéciale pour fêter l’événement comme il se doit !

De nouvelles caractéristiques pour un meilleur confort de conduite


La série spéciale Vespa Primavera 50ème anniversaire est disponible en deux versions : 50 cm3 et 125 cm3. Ces deux versions bénéficient d’une motorisation iGet dernier cri, moins polluante et plus écologique. Le moteur est également plus silencieux et plus économe en carburant. Autant d’atouts parfaitement adaptés aux nouvelles attentes des amateurs de deux-roues et aux nouvelles attentes en matière d’environnement.

La Vespa Primavera 50ème anniversaire est disponible en deux teintes : un bleu ciel printanier et un coloris marron plus traditionnel. Le scooter se distingue notamment par la qualité de ces finitions : une selle blanche aux lignes fluides, des jantes grises 12 pouces à 5 branches, des phares LED à l’avant et à l’arrière. Outre l’aspect esthétique, ces finitions vous permettront de gagner en stabilité et en visibilité.

Maniable, agile et légère, la Vespa Primavera 50ème anniversaire vous procurera un confort de conduite inégalé. Vous serez aussi à l’aise en ville qu’à la campagne en pilotant ce scooter.

Avec la série spéciale Vespa Primavera 50ème anniversaire, vous pourrez succomber à la tentation de la Dolce Vita et entrer dans la légende !

N’hésitez pas à vous rendre chez votre concessionnaire Vespa pour découvrir les deux modèles disponibles et faire votre choix de coloris et de motorisation.  

Le marché du scooter en France en 2018

 15/02/2019

L’année 2017 a été une bonne année pour le marché du scooter en France. Pour l’instant, l’année 2018 semble confirmer cette tendance.

Une hausse globale des immatriculations


D’après les chiffres du mois de mai 2018, les immatriculations de deux-roues sont en hausse de près de 9.15 % par rapport à l’année 2017. Parmi ces nouvelles immatriculations, près de 25 % des ventes concerne les scooters.

Si ces chiffres sont positifs pour le marché du scooter, on note toutefois de grandes différences selon les motorisations. Ainsi, la catégorie des scooters de plus de 125 cm3 reste la plus vendue et connaît une augmentation des ventes. Si cette catégorie a le vent en poupe, cela n’est pas le cas pour le marché des scooters de 50 cm3 qui connaît un ralentissement des ventes depuis 3 ans.

Traditionnellement, le marché du scooter connaît plusieurs pics de vente dans l’année : des périodes comme le printemps ou la rentrée de septembre sont davantage propices à un achat. Toutefois, à la différence du marché de la moto plus concentré sur le printemps, les ventes de scooters sont davantage lissées tout au long de l’année.

Aux chiffres des ventes de scooters neufs, il faut également ajouter ceux des modèles d’occasion pour lesquels nous avons moins de visibilité.

Le marché du deux-roues : des indicateurs positifs


L’année 2018 n’a pourtant pas été une année facile pour la vente des deux-roues. Les intempéries du début d’année (épisodes neigeux, fortes pluies) ont pu freiner certains acheteurs potentiels. De même, le déroulement de la coupe du monde de football a pu éloigner des concessions les supporters de football. Le fait que les ventes soient malgré tout en augmentation par rapport à l’année 2017 témoigne toutefois de l’intérêt des Français pour les deux-roues.

Ainsi, le marché des scooters semble réussir à tirer son épingle du jeu. En témoigne notamment le large succès rencontré par le Paris Motor Show qui s’est tenu en octobre Porte de Versailles à Paris. En effet, près de 400 000 visiteurs se sont pressés dans le hall 3 consacré à l’univers du deux-roues. Cela témoigne de l’engouement du public pour les deux-roues et plus particulièrement les scooters.

Si les chiffres sont positifs dans leur ensemble pour l’instant, il ne reste plus qu’à espérer que la hausse des ventes et des immatriculations se poursuivent les derniers mois de l’année.

Par la suite, on peut imaginer que la saturation routière des centres urbains et les problèmes de stationnement rencontrés par les propriétaires de voitures orientent davantage de conducteurs vers le choix d’un deux-roues, et notamment d’un scooter facilement maniable en zone urbaine.

Le salon de l’auto et de la moto 2018 : un succès

 15/02/2019

Le Paris Motor Show 2018 s’est tenu Porte de Versailles du 4 au 14 octobre. Un bilan positif pour ce salon qui regroupait motos et autos en un même lieu pour la première fois depuis longtemps.

Un nombre important de visiteurs dans le hall moto


Plus d’un million de visiteurs ont fréquenté les allées du Paris Motor Show cette année, de quoi donner le sourire aux organisateurs. La fréquentation a certes été inférieure en termes de chiffres par rapport au dernier salon de 2016, mais celui-ci s’était déroulé sur 5 jours supplémentaires.

Parmi ces visiteurs, environ 400 000 (un chiffre exceptionnel) ont arpenté les allées du pavillon 3 spécifiquement dédié à la moto. Le fait que le Mondial de la Moto soit associé au Mondial de l’Auto a permis notamment de rencontrer un public plus large et de toucher de potentiels conducteurs de deux-roues, titulaires d’un permis moto adapté mais qui n’en font pas usage.  

Ce comptage, réalisé par une société parisienne What The Show à l’aide de capteurs, témoigne de l’engouement des visiteurs pour l’univers du deux-roues. Ce chiffre marque une progression de 150 % par rapport au Mondial de la Moto 2015 et est supérieur au nombre de visiteurs présents au salon concurrent Intermot de Cologne. 

Une réussite pour les exposants présents et pour tous les passionnés de deux-roues, scooters et motos ! 

Des visiteurs (presque) satisfaits


Les visiteurs ont pu notamment admirer l’exposition organisée sur le thème des « Routes mythiques », effectuer des essais de deux-roues et découvrir les univers de pas moins de 199 exposants !

Il faut noter une forte demande d’essais de motos et scooters, demandes effectuées sur place ou par l’intermédiaire du site www.mondial-paris.com.  

Si, dans leur majorité, les exposants ne prenaient pas de commandes, les visiteurs ont pu admirer les modèles, les essayer et prendre des renseignements dans le cadre d’un futur achat. 

Seul bémol à cette grande fête : les centaines de deux-roues stationnés aux abords du Parc des Expositions de la Porte de Versailles qui ont été enlevés par les forces de l’ordre. Un mauvais signal envoyé aux utilisateurs de deux-roues alors même que la FFMC avait proposé de s’occuper bénévolement de la gestion d’un parking moto extérieur pour pallier au manque de places de stationnement. Et une mauvaise fin de salon pour de nombreux visiteurs par ailleurs conquis par le Paris Motor Show.  
Si tous les acteurs du Paris Motor Show 2018 (organisateurs et exposants) le souhaitent, nous verrons sûrement à nouveau motos et autos réunies dans un salon commun pour l’édition parisienne de 2020.

Surveillez vos agendas afin de ne pas rater ce grand show !

Vendre son scooter : ce qu’il faut savoir

 15/02/2019

Vous souhaitez vendre votre scooter ? Voici quelques conseils et astuces pour réussir au mieux la vente de votre deux-roues.

Les documents à fournir


La loi vous oblige à un certain nombre de formalités dans le cas d’une vente d’un véhicule et les scooters sont concernés au même titre qu’une moto ou une voiture. Voici la liste des documents que vous devez remettre à l’acheteur de votre scooter : 

  • La carte grise du scooter après l’avoir barrée de deux traits et y avoir inscrit la mention « vendu le… date et heure ». Si votre carte grise est récente, vous devez également découper le coin droit.


Dans le cas particulier d’un scooter de 50 cm3 non immatriculé (mis en vente avant le 1er juillet 2004), vous pouvez remettre à l’acheteur le certificat de cession uniquement (tout en pensant bien à en conserver un exemplaire pour vous).


Vous pouvez également transmettre à l’acheteur le carnet d’entretien de votre scooter et les factures des réparations que vous avez effectuées. Si ce document n’est pas obligatoire, cela rassurera votre acheteur sur l’entretien du scooter.


Après la vente de votre scooter, vous disposez d’un délai de 15 jours pour envoyer le certificat de cession à votre préfecture et prévenir votre assureur.

Vendre son scooter : quelques précautions à prendre


On n’est jamais trop prudent lors de la vente d’un véhicule. Voici donc quelques précautions à prendre pour que la vente de votre scooter se déroule le mieux possible.


De préférence, donnez rendez-vous à votre acheteur en journée dans un lieu public fréquenté qui ne soit pas le lieu habituel de stationnement du scooter (pour éviter d’éventuels repérages). Ne communiquez bien évidemment pas vos coordonnées complètes à l’acheteur : un simple numéro de téléphone portable suffit.


Avant le rendez-vous, contactez votre compagnie d’assurance pour connaître les modalités d’assurance en cas d’essai du scooter par l’acheteur s’il vous le demande. Avant cet essai, demandez à l’acheteur son permis de conduire et sa pièce d’identité et conservez-les durant l’essai.


Pour le paiement, préférez toujours demander un chèque de banque (vous serez sûr que le compte de votre acheteur est bien approvisionné). Même dans ce cas, appelez la banque émettrice du chèque afin de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une copie ou d’un chèque volé.


Maintenant que vous connaissez tous nos conseils, il vous reste à prendre de belles photos de votre scooter, à en fixer un prix raisonnable en fonction de sa côte et à le mettre en vente sur un site adapté.


Sinon, vous pouvez aussi contacter votre concessionnaire qui, en tant que professionnel, pourra vous proposer le meilleur prix pour l’achat de votre scooter dans un environnement sécurisé !

Vespa Parade 2018 : la Guêpe rassemble toujours autant !

 15/02/2019

Le 15 septembre 2018, les amoureux de Vespa se sont réunis pour participer à la désormais mythique Vespa Parade.

Les 10 ans de la Vespa Parade

Organisée depuis 2008 par le Vespa Club de France et par Piaggio France, la Vespa Parade fête cette année son dixième anniversaire. Vespistes chevronnés ou moins expérimentés se donnent rendez-vous pour défiler dans les rues de Paris mais également dans plusieurs autres villes françaises. 


La Vespa Parade est l’occasion pour tous les amoureux de la Guêpe de partager un moment convivial, sous le signe de la Dolce Vita. Tous les passionnés peuvent échanger au sujet de la mythique marque italienne qui existe depuis 1946. C’est également l’occasion d’admirer une large variété de modèles de Vespa, des plus anciens aux plus récents, de la première Primavera au scooter PX.

La Vespa Parade dans les rues de la capitale

A Paris, les participants se sont, comme chaque année, donnés rendez-vous à la Clinique du Scooter, boulevard de l’Hôpital dans le XIIIème arrondissement. Le départ de la Parade a lieu à midi mais les passionnés se retrouvent dès 10h pour s’inscrire, profiter d’un petit-déjeuner offert et surtout admirer tous les modèles de Vespa présents.


Dans une ambiance conviviale et bon enfant, sous un ciel bleu, le départ est donné à midi. Le démarrage de toutes les Vespa est impressionnant à voir. Une marée de scooters descend le Boulevard de l’Hôpital, sous les yeux des passants, touristes et curieux qui n’en perdent pas une miette.


Le parcours prévu relie le Boulevard de l’Hôpital au port de la Bourdonnais en passant par les quais, l’île Saint-Louis, et l’île de la Cité. La balade, d’environ 1h30, permet de passer devant plusieurs monuments parisiens : Notre-Dame, le Carrousel du Louvre, les Invalides, la Tour Eiffel.


Les Vespistes se retrouvent ensuite sur la péniche Le Bal de la Marine pour se restaurer, discuter et assister au tirage de la tombola qui clôture cette journée festive.


Si la date de la Vespa Parade 2019 n’est pas encore connue, elle aura probablement lieu mi-septembre, comme tous les ans. N’hésitez pas à vous rapprocher du Vespa Club de France pour participer à l’édition 2019 qui sera, à n’en pas douter, un nouveau succès pour la Guêpe !


Et rendez-vous chez votre concessionnaire pour admirer les modèles de la marque italienne !


Pages   1234567...
COMPILATION TEMPLATE : 20 ms
SYSTEM CALLS 12 ms
COMPILATION GLOBALE : 24 ms
SYSTEM CALLS 12 ms