La gamme PIAGGIO

La gamme VESPA

La gamme GILERA


BEVERLY 300 ABS-ASR
BEVERLY 300 ABS-ASR by Police
BEVERLY 300 S ABS-ASR
BEVERLY 350 ie ABS-ASR by Police
BEVERLY 350 Sport Touring ABS-ASR

LIBERTY 125 ABS Iget
LIBERTY 125 S iget ABS
Medley 125 Iget ABS
Medley 125 SE Iget ABS
Medley S 125 Iget ABS

LIBERTY 50 Iget (4T)
LIBERTY 50 S Iget (4T)
NRG (2T) Euro 4
Typhoon 50 Euro4
ZIP 50 4T Euro 4

MP3 300 HPE ABS ASR
MP3 300 SPORT ABS ASR HPE
MP3 350 ABS-ASR
MP3 500 HPE Business ABS-ASR
MP3 500 HPE Sport ABS-ASR
MP3 500 HPE SPORT ADVANCED

Vespa 946 RED

GTS RST Classic MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST Super MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST SuperSport MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST SuperTech MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST Touring MY19 125iget / 300 HPE

Primavera 125cc i-Get 3V ABS MY18
Primavera 125cc i-Get 3V TOURING ABS MY18
Primavera 50cc 4T i-Get 3V MY18
Primavera 50cc 4T i-Get 3V TOURING MY18
Primavera S 125cc i-Get 3V ABS MY18
Primavera S 50cc i-Get 3V MY18

Vespa Sei Giorni 300cc HPE MY19

Sprint 50cc 4T i-Get 3V MY18
Sprint S 50cc 4T i-Get 3V MY18
Vespa Sprint 125cc i-Get 3V ABS MY18
Vespa Sprint S 125cc i-Get 3V ABS MY18

GTS Notte 125/300cc MY19
Sprint Notte 50/125cc

GTS Yacht Club 125/300cc MY19
Primavera Yacht Club 50/125cc

Vespa Elettrica
Actualités

Batterie à plat : comment démarrer mon scooter ?

 19/07/2019

De nombreux facteurs peuvent décharger la batterie d’un scooter. Mais alors, comment démarrer son véhicule quand sa batterie est à plat ? Les réponses.


Panne de batterie : les causes les plus fréquentes


Une panne de batterie, cela arrive ! Pour cause, certains facteurs peuvent décharger une batterie de scooter précocement. C’est le cas de : 


L’environnement : le froid notamment ;

L’immobilité : le fait de ne pas rouler peut décharger la batterie précocement ; 

Les démarrages répétés : surtout si entre chaque démarrage peu de kilomètres sont parcourus. En moyenne, il faut compter une distance de 5 km pour compenser l’énergie dépensée par le démarrage d’un scooter… 

Pour éviter la panne, il convient de vérifier le niveau de liquide de votre batterie à acide tous les 6 mois. Si le niveau est bas, rajoutez de l’eau déminéralisée. Les nouveaux modèles de batterie de scooter, quant à eux, ne nécessitent pas d’entretien particulier.


Comment redémarrer en cas de panne de batterie ?


Si le kick d’un scooter permet de démarrer son véhicule quel que soit l'état de la batterie, aujourd’hui, de nombreux deux-roues ne sont plus équipés de cet accessoire. Sans kick, le démarrage d’un scooter est donc impossible à moins de recharger sa batterie. Pour cela, différentes techniques existent, comme utiliser la batterie d’une voiture, un booster de charge ou encore un chargeur de batterie pour scooter. 


Démarrer un scooter avec la batterie d’une voiture


Pour recharger la batterie de votre scooter lorsqu’elle est à plat, vous pouvez utiliser celle d’une voiture. Il suffit d’utiliser des pinces pour connecter la batterie de votre scooter à celle de la voiture. Attention, lors de cette opération, la voiture doit être éteinte. La charge doit toujours s’effectuer sans démarrer la voiture. Une fois que le scooter démarre, vous pouvez débrancher les pinces et rouler.


Démarrer un scooter avec un booster de charge


En cas de panne de batterie, vous pouvez également utiliser un booster de charge. Il s’agit d’un boîtier qui s’utilise avec des pinces et qui va booster la batterie en lui apportant l’énergie nécessaire pour redémarrer le scooter. Attention, un booster ne peut pas être utilisé pour charger totalement la batterie. Il offre seulement une aide au démarrage en cas de batterie déchargée. Une fois que votre deux-roues a démarré, il vous suffit de déconnecter les pinces et de rouler pour récupérer de la charge.


Démarrer un scooter avec un chargeur de batterie


Autre solution en cas de batterie déchargée : utiliser un chargeur pour que votre batterie retrouve sa puissance et sa charge optimale. Nous vous conseillons de choisir des modèles avec maintien de charge. Il s’agit d’un chargeur branché sur secteur, et qui est raccordé à la batterie de votre scooter à l’aide de pinces. Sa particularité ? Il s’allume et s’éteint en fonction de la charge de la batterie. Autrement dit, il charge votre batterie en continue et s’arrête automatiquement lorsqu’elle est assez chargée. Cet équipement est recommandé pour les scooters qui ne circulent pas beaucoup et notamment pour les 50 ou les petits 125. 


Merci à Thibaut Castelin, gérant du garage Thi'bolide à Nozay (44).


Un scooter ou un vélo en ville ?

 19/07/2019

Objectif environnemental ou pratique, le scooter et le vélo bataillent en ville. Quel moyen de transport choisir pour se déplacer en ville ? L’Univers du 2 roues vous éclaire.

 


Allergiques aux transports en commun, de nombreuses personnes choisissent de se déplacer à vélo en ville. D’autres préfèrent la rapidité du scooter pour se rendre sur leur lieu de travail. L’Univers du 2 roues vous en dit plus sur ces deux modes de transport en milieu urbain.

Le vélo pour les sportifs et les amoureux de la nature

Enjeux environnementaux obligent, de nombreuses personnes se déplacent aujourd’hui à vélo en ville. D’ailleurs, les grandes agglomérations telles que Paris développent et aménagent un réseau dense d'espaces cyclables. En effet, avec plus de 15% des déplacements effectués à vélo d’ici 2020, Paris se fixe l’objectif de devenir une capitale mondiale du vélo. De nombreux citadins optent donc pour le vélo pour leurs déplacements quotidiens (amener les enfants à l’école, se rendre au bureau, faire les courses…). Les sportifs apprécient aussi ce mode de transport qui allie bienfaits sur la santé et bénéfices pour la planète. Attention tout de même à la pollution dans certaines grandes villes… Côté pratique, le vélo possède de nombreux atouts. En revanche, côté rapidité, si vous avez besoin de vous déplacer plusieurs fois dans la journée cette option peut rapidement devenir contraignante : circulation dense, efforts physiques, peu/pas de rangements pour ses affaires, etc.

Le scooter pour les citadins pressés

En ville, l’utilisation des deux-roues est largement plébiscitée par les citadins pressés. Ces derniers parcourent la ville de quartier en quartier au grès de leurs rendez-vous professionnels. Ainsi, rapidité et praticité sont des éléments essentiels. Bonne nouvelle, les personnes sensibles aux enjeux environnementaux peuvent opter pour un scooter électrique à l’image du Vespa Elettrica qui propose des prestations de qualité tout en étant écologique. Ce scooter, beau, pratique, technologique et respectueux de l’environnement devrait séduire les amoureux de la planète bleue ! Bonne nouvelle, chez votre concessionnaire l’Univers du 2 roues, il est possible d’essayer ce scooter en remplissant le formulaire de demande en ligne. Vous pourrez ainsi goûter aux joies du scooter à Paris tout en faisant un geste pour l’environnement.


N’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts via notre formulaire de contact ou rendez-vous directement dans notre boutique située boulevard Sébastopol. Notre équipe se tient à votre disposition pour toutes demandes et informations sur nos scooters.

 

Scooter Piaggio : profitez de l’offre Summer Care

 17/06/2019

Concessionnaire agréé Piaggio, L’Univers du 2 roues vous permet de bénéficier de l’offre Summer Care du groupe Piaggio. On vous dit tout sur les détails de cette offre estivale. 


Piaggio : zoom sur l’offre Summer Care 


Jusqu’au 31 juillet 2019, le groupe Piaggio à travers ses concessionnaires pour permet de bénéficier de l’offre « Summer Care ». Il s’agit d’un contrôle de votre scooter avant la période estivale. Pour seulement 14,90 euros, votre deux-roues va bénéficier d’un check-up avant les beaux jours. Cette offre spéciale comprend : 

• 10 points de contrôle Technique ;

• Une mise à niveau d'huile moteur (jusqu’à 100ml scooter) ;

• 6 mois d'assistance routière ; 

• 20% de remise sur les pièces de rechange et les accessoires d'origine ;

• Le contrôle estival offert : contrôle centrale injection, liquide de freins, liquide de refroidissement, niveau huile moteur, pneus-pression/usure, éclairage et batterie, système de freinage (usure des plaquettes), béquille centrale, huile de transmission, suspensions.

A noter : cette offre est valable pour les scooters Piaggio immatriculés entre le 01.01.2007 et le 31.12.2018.


Comment bénéficier de l’offre Summer Care de Piaggio ?

Vous souhaitez offrir une mise en beauté de votre deux-roues pour un été en toute sécurité ? Pour cela, rien de plus facile. Il vous suffit de vous enregistrer sur la page Piaggio dédiée, plus d’informations sur ce lien : https://bit.ly/2R4iKhZ. Ensuite, vous devrez télécharger le coupon réservé à votre scooter et le présenter auprès de votre concessionnaire agréé Piaggio. Bonne nouvelle, l’Univers du 2 roues fait partie des adhérents de cette belle initiative. Notre équipe d’experts se chargera alors des contrôles prévus par l’offre Summer Care de la marque Piaggio. Suite à ces nombreux contrôles, notre personnel vous délivrera un rapport détaillé des vérifications effectuées et vous conseillera sur les interventions nécessaires sur votre scooter. Vous profiterez de remises exclusives pour le remplacement des pièces usagées. 


Pourquoi faire contrôler son scooter avant l’été ?

En période estivale, le nombre de deux-roues s’accroît sensiblement. En cause ? Les beaux jours et les sorties sont plus nombreux. Les propriétaires de scooters profitent davantage de leur véhicule pendant l’été. Ainsi, il est essentiel d’assurer sa sécurité et celle des autres usagers de la route pendant cette période. De même, si votre scooter a peu roulé pendant l’hiver et le printemps, il est fortement conseillé de faire une petite révision pour éviter les pannes et autres incidents sur la route. L’offre Summer Care est donc une occasion parfaite de réaliser ces points de contrôle. 


Pour en savoir plus sur l’offre Summer Care, n’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe.




Zoom sur la 2e édition du Vespa Sei Giorni 300 HPE

 17/06/2019

Après le succès de la première édition en 2017, Vespa offre à ses fans une 2e édition de la célèbre Vespa Sei Giorni. En prime, cette année, elle hérite du tout nouveau moteur HPE. L’univers du 2 roues met en lumière ce deux-roues de légende ! 


Chez Vespa, tout est mythique et intemporel. Gardienne de cette histoire incroyable et gage d’authenticité, la marque a su traverser les décennies dans prendre une ride tout en restant tendance auprès d’un public très large. La 2e édition de la Vespa Sei Giorni ne déroge pas à cette règle…

L’histoire de la légendaire Vespa Sei Giorni


En 1951, Vespa surprend tout le monde en gagnant neuf médailles d’or lors de la 26e édition de la course de régularité des six jours de Varese contre de véritables motos off-road. L'équipe Squadra Corse Piaggio roule avec un modèle 125 qui se distingue par son réservoir plus volumineux, son tablier très enveloppant et, côté droit, une aile de plus grande dimension destinée à accueillir un carburateur plus important. Cette course, la Sei Giorni Internazionale, donnera son nom à ce scooter de légende ! 


La nouvelle Vespa Sei Giorni 300 HPE


Cette année, Vespa présente une édition spéciale numérotée, la Vespa 300 HPE ! 

Alliant références inoubliables et nouveautés technologiques, la 2e édition de la Vespa Sei Giorni devrait plaire à tous les amateurs de belles cylindrées ! D’ailleurs, le constructeur a misé sur un style classique faisant référence au « faro bosso », le fameux feu bas avant placé sur le garde-boue avant, mais également les parties métalliques du guidon, et le saut de vent fumé. Côté nouveauté, on retrouve le bouclier avant, redessiné, qui abrite la nouvelle cravate, allongée et ornée de frises noir mat pour un look sportif. Sans oublier la mention de l’édition spéciale avec le numéro de série sur la boîte à gants. Véritable bijou, ce modèle présente également le nouveau moteur HPE (High Performance Engine) de 300 cm3. Dernier né de la technologie moteur du groupe Piaggio, il s'agit du moteur le plus puissant jamais adopté sur une Vespa avec une puissance délivrée de 23ch, tout en réduisant les émissions de CO2. 


Retrouvez toutes les nouveauté Piaggio et Vespa chez votre concessionnaire l’Univers du 2 roues. Aussi, n’hésitez pas à faire une demande d’essai d’un scooter Vespa via notre formulaire en ligne. 



Scooter : quand changer ses pneus ?

 17/06/2019

Quand faut-il changer ses pneus de scooter ? Comment vérifier leur état d’usure ? Quel modèle choisir lors du changement ? Les réponses.


Des pneus en bon état, c’est indispensable !


Le bon état général de votre deux-roues est essentiel pour votre sécurité. Il convient donc de contrôler ses différents éléments régulièrement. Parmi ceux à vérifier avec attention : les pneus. Et pour cause, les pneus sont le seul point de contact avec la route. Ils permettent de bien adhérer à la chaussée et de freiner efficacement. Or, avec des pneus usés votre scooter peut perdre cette adhérence. Résultat, vous rencontrez des problèmes à l’accélération comme au freinage et êtes plus sensible aux marquages au sol. Cela peut entraîner une perte de contrôle du véhicule et augmenter le risque de glissades, de chutes et d’accidents. Cela devient même extrêmement dangereux par temps de pluie. En effet, l'usure des pneus (qui se traduit par une insuffisance de profondeur des rainures) ne permet plus une bonne évacuation de l’eau entre les pneus et la route. Les risques d’accidents sont alors accrus, notamment le risque d’aquaplaning.

Le saviez-vous ? En cas d’accident, les pneus sont contrôlés et leur état d’usure peut être une source de litige avec votre assureur. Il est donc indispensable, pour votre sécurité et votre porte-monnaie, de rouler avec des pneus en bon état.


Quand changer ses pneus ?


Les témoins d’usures

Les scooters sont réputés pour avoir des pneus qui s’usent assez rapidement. Vérifier vos pneus avant et arrière régulièrement est donc impératif. Selon le site gouvernemental de la sécurité routière, sur un deux-roues motorisé, il est conseillé de contrôler les témoins d’usure au minimum tous les 5 000 km.

Les témoins d’usure sont des petites excroissances de caoutchouc présentent dans les rainures des pneus. Ils indiquent la profondeur de la rainure minimale à ne pas dépasser (1 mm). Au-delà de cette limite, l’adhérence du pneu n’est plus assurée. Ainsi, lorsque les témoins d’usure sont atteints, il faut changer les pneus d’urgence. En cas de doute, demandez l'avis d'un professionnel. Surtout, n’attendez pas d’avoir des pneus lisses pour les changer, il en va de votre sécurité.

Les autres critères

Au-delà du témoin d’usure, vérifiez que vos pneus sont dans un bon état général. En cas de perforation, de déformation ou de craquelures dans la gomme, il faudra les changer.


Changement de pneus : quel modèle choisir ?


Si le pneu arrière s’use plus vite que le pneu avant, il est recommandé (dans la mesure du possible) de changer les deux pneus en même temps. Lors de ce changement, privilégiez des pneus de la même marque et du même modèle. N’hésitez pas à vous référer à votre carnet d’entretien pour savoir quelles sont les caractéristiques (dimension, indice de charge et de vitesse) de pneus préconisés par votre constructeur. Ne pas suivre ces recommandations peut influencer la bonne tenue de route et bonnes performances de votre scooter. Demandez toujours l’avis d’un professionnel pour choisir vos nouveaux pneus.


L’univers du 2 roues, concessionnaire à Paris, peut vous conseiller sur la réparation et l’entretien de votre scooter Vespa, Piaggio, Gilera. N’hésitez pas à nous contacter ou à venir nous rencontrer.


Scooter : les équipements obligatoires et recommandés

 17/06/2019

En scooter, être bien équipé c’est être bien protégé. Mais quels sont les équipements qui sont obligatoires ? Et quels sont ceux qui sont recommandés ? On vous explique tout en détail.


Quels sont les équipements obligatoires en scooter ?

Le casque

Le port du casque est obligatoire pour le conducteur d’un scooter (et son passager). C’est le seul équipement de sécurité qui permet de protéger la tête des chocs et autres lésions en cas d’accident. Mais, encore faut-il bien choisir et porter son casque… Pour une protection optimale, le casque doit être homologué (étiquette blanche ECE ou étiquette verte NF), neuf et correctement attaché ! Aussi, il convient de porter un casque à la bonne taille. Vérifiez qu’il soit bien ajusté et qu’il ne bouge pas en cas de mouvements de tête. Enfin, privilégiez le port d’un casque intégral. Contrairement au casque « Jet », il protège le menton et le visage. Sa protection est donc optimale.


Quels risques en cas d’infraction ? Un retrait de 3 points sur son permis et jusqu'à 375 euros d’amende.


Les gants

Depuis novembre 2016, le port de gants homologués est obligatoire pour le conducteur d’un scooter (et son passager). Et pour cause, lors d’une chute ou d’une glissade le conducteur a le réflexe de mettre ses mains en avant… Les gants permettent donc d’amortir les chocs et de protéger la peau des brûlures et lésions. Pour une protection optimale, les gants doivent être certifiés CE. Ils doivent aussi être à la bonne taille, couvrir les mains, les poignets et être étanches. Privilégiez des gants en matière composite ou en cuir.


Quels risques en cas d’infraction ? Un retrait d’1 point et jusqu'à 180 euros d’amende.


Quels sont les équipements recommandés en scooter ?

Si en hiver, les tenues couvrantes sont de rigueurs, en été, il n’est pas rare de croiser des conducteurs de scooter en tee-shirt, short et chaussures ouvertes… Or, porter une tenue légère ne protège absolument pas le pilote en cas de chute, de choc ou de glissade… En effet, sans des vêtements adaptés, la peau est en contact direct avec la route. Le risque de brûlure grave, de lésions, de fractures ou encore de contusions est donc plus grand. Pire, ne pas bien protéger son corps peut compliquer les soins d’urgence… C’est pourquoi, il est fortement recommandé de porter un blouson ou une veste, un pantalon et des chaussures fermées, et ce en toute saison (même s’il fait très chaud).


Le blouson

Couvrir ses bras et le haut de son corps est donc vivement recommandé. Pour cela, privilégiez les vestes et blousons en matière composite ou en cuir. Sachez qu’il existe des blousons certifiés « Equipement de Protection Individuelle » (EPI). Ils sont renforcés aux coudes et aux épaules et parfois muni d'une protection dorsale. Il existe de nombreux modèles au look citadin, vous trouverez certainement celui qui vous convient ! Aussi, pour plus de confort sur la route, optez pour des vestes ou blousons imperméables.


 Le pantalon

Les jambes sont très exposées en cas d’accident. Au minimum, il est recommandé de porter un pantalon épais, en jean, en matériau composite ou en cuir. Comme pour les vestes et blousons, il existe aussi des pantalons certifiés EPI. Ils ont l’avantage d’avoir des protections et renforts intégrés. Certains modèles ont même un look citadin adaptés aux conducteurs de scooter. Alors, n’hésitez pas à les porter !


Les chaussures

En scooter, lors d’un accident les pieds et les chevilles peuvent être fortement touchés (surtout en cas de choc latéral). Ainsi, les chaussures ouvertes et basses sont à éviter. Pour une protection optimale, il est recommandé de porter des chaussures fermées et montantes, comme des bottines en cuir par exemple. Sachez aussi qu’il existe des paires spécialement dédiées aux deux-roues. Ces dernières sont renforcées au niveau de la malléole (structure osseuse de la cheville) et du bout du pied et ont des semelles antidérapantes.


Vous cherchez des accessoires et équipements ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de l’univers du 2 roues ou rendez-vous directement en boutiques, nos conseillers sont disponibles pour répondre à toutes vos questions.

Tout savoir sur la révision du scooter

 28/05/2019

Qu’est-ce qu’une révision ? Quand faut-il faire cette révision sur un scooter ? Où la faire et à quel prix ? Les réponses. 


Qu’est-ce qu’une révision exactement ?

Une révision consiste à vérifier le bon fonctionnement général de votre scooter et de ses différents éléments (pneus, feux, batterie, moteur, transmission, échappement, chaînes, etc.). En cas de défauts, des réparations ou mises à niveau peuvent vous être proposées.


Quand faire réviser son scooter ?

Les révisions et les fréquences (en kilométrage) auxquelles elles doivent être faites sont indiquées en détail dans le carnet ou livret d’entretien de votre scooter. Elles varient d’un constructeur à l’autre mais, en moyenne, il est conseillé de réaliser une révision tous les 2500 km à 5000 km. 


À noter : contrairement au contrôle technique, une révision n’est pas une obligation légale. En revanche, elle est fortement recommandée. En effet, réaliser cette opération de contrôle régulièrement est indispensable pour la fiabilité, la bonne performance et la longévité de votre deux-roues, mais également pour votre sécurité. Aussi, le respect de ces préconisations, vous permettra de bénéficier de la garantie constructeur.


Sachez que la fréquence des révisions peut aussi varier en fonction votre conduite (souple ou énergique), de l’utilisation de votre scooter (distance et fréquence d’utilisation), ou encore, du lieu où vous roulez (ville ou campagne). Par exemple, si vous utilisez un scooter en ville quotidiennement, vous devez réaliser des révisions plus fréquemment qu’en campagne, en moyenne tous les 2500 km.


Où faire réviser son scooter ?

Il est recommandé de faire la révision de votre scooter chez un professionnel. En pratique, si vous vous y connaissez en mécanique, certaines tâches de vérification peuvent être réalisées par vos soins (niveau d’huile, pression des pneus, graissage des chaînes, propreté moteur, etc.). Mais attention, en cas de panne ou autre problème, vous ne pourrez pas bénéficier de la garantie constructeur.


Révision du scooter : quel tarif ? 

La révision de l’ensemble des éléments de votre scooter coûte environ 130 euros pour un scooter de 50 cm3 et 200 euros pour un 125 cm3. Les « petites » révisions (qui comprennent seulement certains éléments), coûtent moins chères. Pour être sûr du prix, pensez à demander un devis à votre garagiste ou concessionnaire.


Pour plus d’informations sur la révision d’un scooter, n’hésitez pas à contacter l’Univers du 2 roues ou à vous rendre en magasin.


Scooter électrique : comment ça marche ?

 28/05/2019

A l’heure où l’écologie est au cœur de toutes les préoccupations, les véhicules électriques, et notamment le scooter, apparaissent comme une alternative durable pour les déplacements. L’Univers du 2 roues vous explique comment fonctionne un scooter électrique.


Fonctionnement d’un scooter électrique


Contrairement aux moteurs thermiques (alimentés par de l'essence ou du gazole), le moteur électrique est alimenté par des batteries chargées d’électricité. Les scooters électriques possèdent également un contrôleur électronique qui assure le fonctionnement et la gestion du scooter. 

A noter : les moteurs des scooters électriques sont bridés.


L’autonomie d’un scooter électrique


En moyenne, un scooter électrique peut parcourir une 50ène de kilomètres avec une batterie rechargée au maximum. C’était sans compter sur le Vespa Elettrica qui offre une autonomie de 100 kilomètres en mode Eco (30 km/h), et de 80 km en mode Power (50 km/h).  

Les batteries du scooter électrique se rechargent sur une prise domestique ou à l’aide d’un boitier spécialement conçu pour ce type de recharge. Certains modèles ont besoin d’une nuit de recharge, environ 8 heures, quant à la Vespa Elettrica, elle se recharge en seulement 4 heures ! 


Les avantages d’un scooter électrique


De nombreux conducteurs souhaitent s’investir plus activement dans l’écologie. Bonne nouvelle, en passant d’un scooter à moteur thermique à un scooter électrique, ils feront un joli geste pour la planète ! En effet, un deux-roues électrique n’a pas besoin d'essence, pas d'huile, et ne génère aucune fumée. Par conséquent, il n’y a plus de réservoir, ni de pot d'échappement des gaz. Résultat ? 0% d'émission polluante. 


Les conducteurs de scooter électrique seront également ravis d’observer les économies réalisées grâce à leur véhicule propre. Le coût d’une batterie n’est pas comparable aux dépenses liées au carburant et à l’entretien d’un véhicule thermique. 


En bonus, le scooter électrique est silencieux. Si ce paramètre peut parfois être étonnant lors des premières utilisations, le confort de conduite est rapidement au rendez-vous ! 



Vous souhaitez vous offrir un scooter plus respectueux pour la planète ? Nos experts et commerciaux sont à votre écoute dans notre concession Vespa, Piaggio et Gilera. Nous serons ravis de vous présenter la toute nouvelle Vespa Elettrica, un scooter électrique offrant une ligne sobre et élégante. Un véhicule qui plaira aussi bien aux citadins qu’aux banlieusards en recherche de confort. 


Rendez-vous au 44 boulevard Sebastopol ou sur notre site pour plus d’informations. 


Participez au ScooterPower Weekend (6 et 7 juillet)

 28/05/2019

Rendez-vous les 6 et 7 juillet prochains pour l’événement ScooterPower Weekend 2019. Un rendez-vous incontournable pour les mordus de deux-roues et amateurs de courses d’accélération. On vous explique le programme et les modalités d’inscription.


ScooterPower Weekend : un événement incontournable


Comme chaque année, l’association « ScooterPower » organise l’événement « ScooterPower Weekend ». Créé en 2007, ce meeting est destiné aux mordus de deux-roues et aux amateurs de courses d'accélération.

Pour cette douzième édition direction le circuit de karting international de Salbris, dans le Loir-et-Cher (41300), les 6 et 7 juillet prochains. Au programme : 

Run 150 m : les pilotes courront sur une piste droite de 150 mètres afin de réaliser le meilleur chrono dans leur catégorie (système de chronométrage DSSC) ; 

Circuit 600 m : les pilotes pourront aussi se faire plaisir sur un tracé de 600 mètres ; 

Mort subite 50 m : ici, pas de catégorie. Deux pilotes s’affrontent sur une piste de 50 mètres. Le 1er arrivé se qualifie pour le run suivant jusqu’à ce qu’il ne reste que deux finalistes qui courront pour la victoire.

En bonus, l’équipe Maxiscoot (partenaire de l’événement) tiendra un banc d’essai gratuit.


ScooterPower Weekend : comment participer aux runs ?


Attention, si vous souhaitez participer aux épreuves, vérifiez d’abord la conformité de votre machine et équipements avec le règlement technique 2019. 

Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site officiel de l'association : www.scooterpower.fr (les inscriptions sont ouvertes trois semaines avant le meeting). Vous devrez fournir certains documents administratifs (fiche d’inscription, autorisation parentale pour les mineurs, carte d’identité, permis, BSR ou certificat d’aptitude au sport moto), choisir dans quelle(s) catégorie(s) concourir parmi celles proposées (Sport, Dragscoot, Dragster, Mecaboite racing, open et pro) et payer 40 € de frais d’inscription. 

A noter : l’inscription à l’événement est gratuite pour les membres de l'association. Vous pourrez également vous inscrire sur place, le jour de la course. Mais le tarif sur place sera majoré.

Infos pratiques :  Du samedi 6 au dimanche 7 juillet 2019, de 9 à 18 heures.

Sologne Karting - Circuit International de Salbris / Lieu-dit Les Maisons Rouges, 41300 Salbris, Centre, France.


Comment béquiller son scooter ?

 28/05/2019

La béquille centrale d’un scooter permet de stationner son deux-roues en toute sécurité. Votre concessionnaire l’Univers du 2 roues vous explique comment béquiller et débéquiller votre scooter.


A quoi sert la béquille centrale d’un scooter ?


Apparue dans les années 30, la béquille se démocratise dans les années 50. Au départ, située sur la roue arrière, elle se déplace sous les véhicules deux-roues pour plus de praticité. La béquille centrale d’un scooter est un accessoire qui permet aux véhicules à deux roues de rester droits à l'arrêt sans point d'appui extérieur. Ainsi, le stationnement du scooter est assuré. On retrouve la béquille centrale, sorte de fourche extérieure en dessous du scooter, à mi-longueur du deux-roues. Composée de deux pattes et d’un levier extérieur, la béquille permet de stationner son scooter facilement et en toute sécurité.


Béquiller son scooter : les étapes


Une fois arrivé à destination, descendez de votre scooter et mettez-le au point mort. Pour béquiller votre scooter, placez-vous sur la gauche du véhicule. Gardez le scooter en équilibre et placez votre pied droit sur le levier extérieur de la béquille. Ce dernier facilite le béquillage. Placez votre main gauche sur le guidon du deux-roues et votre main droite sur la poignée passager ou un autre point d’accroche de la selle. Les deux pattes de votre béquille doivent toucher le sol. Appuyez ensuite sur votre pied droit (situé sur le levier) en y mettant tout votre poids. Le béquillage devrait alors s’effectuer délicatement et en toute sécurité pour vous et votre véhicule. Vous pouvez maintenant éteindre votre moteur. 


Comment débéquiller un scooter ?


Pour débéquiller votre deux-roues, placez vous de la même manière que pour le béquillage. En pratique, placez-vous à gauche de votre scooter, posez votre main gauche sur le guidon et votre main droite sur un point d’accroche au niveau de la selle (poignée par exemple). Avec votre pied droit, exercez une pression sur la béquille en poussant vers l’arrière. Gardez toujours votre véhicule deux-roues en équilibre pour éviter une chute et/ou de vous faire mal au dos. Dans cette position idéale, votre scooter devrait se débéquiller en toute sécurité. 


Votre concessionnaire l’Univers du 2 roues se tient à votre disposition pour vous guider lors de votre achat de scooter ainsi que pour son entretien. N’hésitez pas à prendre contact avec nos experts via notre formulaire ou directement en boutique. Nous sommes situés au 44, boulevard Sebastopol à Paris. Nous serons également ravis de vous faire une démonstration de béquillage et de débéquillage en cas de besoin. 




Pages   1234567...
COMPILATION TEMPLATE : 24 ms
SYSTEM CALLS 20 ms
COMPILATION GLOBALE : 32 ms
SYSTEM CALLS 20 ms