APPELEZ-NOUS

Stationner votre deux-roues à Paris : ce qu’il faut savoir

Sommaire

trois roues

Les places de stationnement dédiées aux deux-roues

Dans tout Paris, vous trouverez des emplacements dédiés aux deux-roues pour vous garer, et qui sont pour l’instant gratuites et sans limitation de durée. C’est donc naturellement l’endroit idéal pour stationner votre scooter en toute sécurité. Ces places sont malheureusement prises d’assaut par les nombreux conducteurs de deux-roues, et vous aurez peut-être des difficultés à en trouver une disponible. Il existe également des parkings privés (donc payants, à l’heure ou la journée) équipés d’emplacements réservés aux deux-roues. Renseignez-vous sur le quartier où vous vous rendez pour connaitre leur localisation.

Le trottoir : une solution évidente ? Pas tout à fait…

Stationner sur le trottoir est techniquement interdit par la loi. Mais Paris fait preuve d’indulgence devant les difficultés de stationnement rencontrées par les conducteurs de scooters et motos. Tant que votre véhicule ne gêne pas la circulation des piétons et que sa position permet le passage d’une poussette ou d’un fauteuil roulant, vous ne devriez pas être inquiété. Attention toutefois à éviter les zones interdites qui vous vaudront à coup sur une contravention ou l’enlèvement de votre véhicule : – les passages pour piétons, – les voies pour bus, – les places réservées aux handicapés (à moins d’être vous-même détenteur de la carte GIC), – les zones de livraison, – les bouches d’incendie.

Pour information, vous encourez une amende de 35 à 50€ pour stationnement gênant, et de 135€ pour stationnement très gênant. Avec le plan vigipirate toujours en cours à Paris, certaines règles de sécurité sont également à respecter. Elles compliquent néanmoins le stationnement des deux-roues qui doivent ainsi éviter de se garer trop prêts des bâtiment administratifs et/ou recevant du publique, des accès aux gares et des stations de métro.

Vers une tolérance zéro et un stationnement payant ?

Déjà appliqué à Vincennes et Charenton-le-Pont, le stationnement payant pourrait voir le jour à Paris pour les deux-roues sur les places dédiées. Le durcissement des conditions de stationnement à Paris commence également à se faire sentir : depuis le début de l’année, les contraventions pour stationnement gênant sur les trottoirs se multiplient. Si cela a pour but de « rendre les trottoirs aux piétons », cela pénalise les conducteurs de deux-roues qui se retrouvent parfois à cours de solution. Dans tous les cas, soyez vigilant lorsque vous vous garez dans Paris, et n’oubliez pas de mettre votre antivol !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.