APPELEZ-NOUS

Scooters et circulation entre deux files : que dit la loi ?

Sommaire

circulation entre 2 files

La circulation interfiles des deux-roues motorisés était en expérimentation depuis 2016. Le 1er février 2021 marque la fin de cette autorisation.

La circulation interfile

La circulation interfile est une pratique tellement courante depuis des années, notamment sur le périphérique parisien ou les rocades des grandes villes, que tous les conducteurs des deux-roues pensent qu’elle est légale.

Mais faites attention ! Circuler à scooter ou à moto entre les files de voitures, souvent tentant en période de bouchon, est bien interdit par le Code de la route.

En test depuis 2016

L’expérimentation de la circulation en interfile des deux ou trois-roues motorisés, a été mise en place en 2016, dans les 8 départements d’Ile-de-France, mais également dans la Gironde, les Bouches-du-Rhône et le Rhône.

En effet, l’usage de cette pratique est tellement répandu que la sécurité routière l’avait autorisée à titre expérimental.

L’objectif de ce test était d’estimer si oui ou non cette pratique fortement utilisée est dangereuse. Mais également si oui ou non en l’encadrant d’une meilleure façon il serait possible de la généraliser en France. L’idée est de généraliser une bonne cohabitation entre scooter, motos et voitures.

Test terminé depuis février 2021

Depuis la fin de ce test le 1er février 2021, cette pratique est redevenue interdite et passible d’une amende de 135€, mais également de la perte de 3 points sur votre permis de conduire.

Bilan du test

La déléguée interministérielle à la sécurité routière reconnaît que le bilan est “contrasté”. En effet, cette autorisation expérimentale a eu des effets positifs concernant les comportements respectant les règles, bien qu’ils ne restent encore que minoritaires.

Mais on note une légère hausse des accidents corporels liés à la circulation interfile, particulièrement en Gironde, où l’on recense un triplement des accidents liés à cette pratique de circulation.

Le Cerema (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) a analysé un échantillon de 4500 procès-verbaux d’accidents de deux roues sur le réseau du test entre 2016 et 2018.

 

Voici les chiffres qu’il en sort concernant les accidents dans lesquels les motards ou scootéristes circulaient en interfiles:

  • 1650 accidents légers ;
  • 161 accidents graves ;
  • 16 accidents mortels ;

Le Cerema souligne que parmi ceux qui ont perdu la vie, « aucun ne respectait les règles de l’expérimentation ».

Les règles de l’expérimentation étaient les suivantes :

  • Pratique à faire qu’en cas de trafic dense ;
  • Ne rouler qu’entre les deux voies les plus à gauche ;
  • Ne pas dépasser les 50 km/h.

A savoir : Une nouvelle expérimentation, étendue à d’autres zones, sera lancée dans les semaines qui viennent

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.