APPELEZ-NOUS

Que faut-il savoir pour transporter un passager sur un scooter ?

Sommaire

scooter passager

Lorsque vous faites monter un passager à bord de votre deux-roues, vous avez une responsabilité supplémentaire à assumer : la sécurité de celui ou celle qui vous a fait confiance. Mais concrètement, en matière de conduite, qu’est-ce que ça change ? Doit-on conduire son scooter différemment lorsque l’on transporte un passager à son bord ?

Les obligations du conducteur et du passager d’un scooter

Comme le rappelle le site institutionnel dédié à la sécurité routière, la première chose à faire avant de faire monter une seconde personne sur votre deux-roues est de vous assurer que vous en avez la possibilité et le droit. 

Pour faire bref, soit vous avez une deuxième place sur votre scooter, des repose-pieds accessibles au passager et des poignées auxquelles s’agripper, et êtes donc autorisé à transporter un passager, soit vous n’en avez pas, auquel cas il vous est formellement interdit de prendre une seconde personne à son bord. En cas de doute, jetez un œil à votre carte grise qui vous éclairera sur la question. 

Comme le conducteur, le passager a des obligations basiques visant tout simplement à assurer sa sécurité et celle du conducteur. Assurez-vous donc que la personne qui monte à bord de votre deux-roues est bien équipée d’un casque et de vêtements adaptés qui la protégeront en cas de chute.

Le comportement du scooter modifié avec un passager

Avoir un passager à bord de son scooter modifie le comportement du deux-roues, et donc tout naturellement la façon de le conduire. Pour commencer, le poids est plus important lorsque l’on monte à deux sur un scooter. Le centre de gravité du véhicule est donc lui aussi modifié. Il se déplace vers le haut, tout particulièrement lorsque vous roulez à allure réduite et quand vous suivez des courbes. 

Ce phénomène est parfois perturbant quand on n’est pas habitué à transporter une seconde personne sur son scooter. Il vous faudra donc adapter votre conduite en conséquence. N’hésitez pas à régler la suspension arrière afin de compenser ce déplacement du centre de gravité.

Comment s’installer à deux sur un scooter ?

Afin d’éviter un déplacement trop important du centre de gravité de votre véhicule, votre passager doit être installé au plus près de vous. Il faudra également, s’il n’est pas habitué à se déplacer en deux-roues, lui rappeler certaines règles de base à commencer par ne pas chercher à ajuster sa position alors que vous êtes en train d’amorcer un virage, ne pas faire de mouvement brusque, accompagner vos mouvements sans toutefois trop les exagérer sous peine d’impacter sur la trajectoire et l’équilibre du véhicule.

Si vous n’êtes pas habitué à voyager avec votre passager, ne cherchez pas à accélérer tout de suite. Commencez par rouler à un rythme assez lent, établissez un code en cas d’urgence, puis lorsque chacun se sentira en confiance, vous pourrez adapter votre allure.

Transporter un enfant sur un scooter

S’il n’est pas interdit, le transport d’un enfant âgé de moins 8 ans à bord d’un deux-roues, qu’il s’agisse d’une moto ou d’un scooter, est vivement déconseillé, rappelle également le site de la Sécurité Routière. 

Il est autorisé de transporter un enfant de plus de 5 ans dès lors que celui-ci est en sécurité sur un siège équipé d’une ceinture de sécurité et qu’il porte un casque adapté à sa taille. Les enfants doivent, à l’instar des adultes, avoir des repose-pieds à disposition et pouvoir s’accrocher à la courroie de maintien du 2 roues ou mieux encore à des poignées latérales.

Il est essentiel de protéger son enfant, mais pas seulement en lui faisant porter un casque. Equipez-le également de vêtements spéciaux ainsi que de gants, et surtout, montrez-lui l’exemple en évitant les pointes de vitesse et en respectant scrupuleusement le code de la route. 

Plus que son âge, c’est la taille et le poids de l’enfant qu’il faut prendre en compte. Il est bien entendu indispensable de lui expliquer, à plusieurs reprises si besoin est, les règles de sécurité à adopter lorsque l’on est passager d’un deux-roues. 

Les règles de sécurité à respecter lorsque le passager est un enfant doivent naturellement être redoublées. Gardez bien en tête que la vitesse est loin d’être le seul danger. Réduire son allure lorsque l’on roule avec un enfant ne suffit pas à le protéger ! N’oubliez pas non plus que ce sont sur les plus courts trajets qu’ont lieu les accidents les plus nombreux.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.