APPELEZ-NOUS

Les points à vérifier avant d’acheter un scooter d’occasion

Sommaire

scooter occasion

Acheter un scooter d’occasion n’est pas toujours facile, surtout lorsqu’on s’y connait peu en mécanique. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir votre scooter d’occasion et vous permettre de réaliser une bonne affaire !

Acheter un scooter d’occasion peut être avantageux, notamment financièrement. Mais attention aux pièges ! Certains revendeurs peuvent être mal intentionnés et vous cacher certains défauts du véhicule. Voici quelques conseils pour éviter bien des mauvaises surprises. 

Choisissez un scooter adapté à vos besoins

Avant de vous lancer dans l’achat d’un scooter d’occasion, vous devez déterminer l’utilisation que vous souhaitez en faire (trajets quotidiens ou occasionnels, conduite en ville ou non, etc.), pour sélectionner un modèle adapté à vos besoins. Renseignez-vous sur les différents modèles : puissance, confort de conduite, tenue de route, etc. Inutile d’acquérir un modèle surpuissant pour de petits trajets occasionnels, en ville par exemple.

Renseignez-vous également sur les frais d’entretien courant du scooter que vous convoitez : assurance, essence, entretien technique, etc. De cette façon, vous connaitrez plus en détails le budget qu’il vous faudra prévoir.

Vérifiez les papiers et le carnet d’entretien du scooter

Dans le cas de l’achat à un particulier, assurez-vous que le scooter n’est pas volé (cela arrive malheureusement fréquemment), en vérifiant que les numéros indiqués sur la carte grise correspondent bien à ceux inscrits sur le deux-roues (sur le châssis généralement). Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander un certificat de non-gage (ou certificat de situation administrative) pour vous assurer que le deux-roues n’est pas déclaré volé. Cette demande se fait gratuitement et rapidement sur le site du Ministère de l’Intérieur.
Consultez le livret d’entretien du scooter, pour savoir de quelle façon il a été entretenu par son précédent propriétaire (révisions, changements de pièces, vidanges régulières, etc.)

Assurez-vous du bon état technique du véhicule

  • Vérifiez l’état d’usure des disques et plaquettes de freins, ainsi que des pneus. Si l’état d’usure est avancé et que vous devez envisager à court terme de changer l’un ou l’autre de ces éléments, n’hésitez pas à négocier le prix du scooter à la baisse.
  • Vérifiez la suspension et l’alignement des roues : si les roues sont faussées (problème d’alignement), la tenue de route et la stabilité du véhicule sont compromises. Il est alors préférable de passer votre chemin.
  • Vérifiez le compteur kilométrique : le câble doit être branché sur la roue avant pour donner un chiffre exact. Si ce n’est pas le cas, le compteur est faussé et vous êtes probablement en présence d’un arnaqueur.
  • Vérifiez l’état de la carrosserie : bosses, rayures, traces de rouille, etc. Cela vous en apprendra beaucoup sur la façon dont le scooter a été entretenu.

Dans tous les cas, demandez à faire un essai du véhicule, cela vous permettra de voir comment le scooter se comporte sur la route et si tout est normal.

Acheter un scooter d’occasion auprès d’un concessionnaire : un gage de sécurité

En passant par un concessionnaire spécialisé dans la vente de scooter d’occasion, vous êtes assuré de faire une bonne affaire. En effet, le concessionnaire doit vérifier lui-même l’état du scooter avant de le vendre. Un œil expert est toujours plus rassurant ! Vous bénéficierez également de garanties et saurez vers qui vous tourner en cas de problème après la vente.

Vous souhaitez acheter un scooter d’occasion ? N’hésitez pas à contacter votre concessionnaire de deux-roues ! Il vous proposera le scooter qui vous convient au meilleur prix !

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.