APPELEZ-NOUS

Les 5 règles du bon conducteur de scooter

Sommaire

conducteur prudent

Que vous soyez un conducteur confirmé ou un débutant, il n’en reste pas moins que certaines règles de bonne conduite d’un scooter doivent être respectées, pour votre sécurité et celle des autres. 

Une attention accrue mais aussi quelques spécificités liées au scooter lui-même sont à prendre en compte quand vous vous installez au guidon de votre deux-roues.

1. Prudence est mère de sûreté

La conduite d’un deux-roues, notamment d’un scooter, demeure quelque chose de dangereux.

En effet, vous êtes en équilibre et la route n’est pas toujours de bonne qualité (terrain glissant, pluie, vent, luminosité trop forte, etc.), vous êtes également mal perçu des automobilistes.

C’est pourquoi en scooter, vous devez faire preuve de prudence et vous dire que le danger est omniprésent, à chaque instant.

2. Maîtriser votre scooter

C’est notamment au niveau du freinage que vous devez apprendre à maîtriser votre scooter.

Si, en voiture, le freinage ne pose pas de problème, en scooter, il en est tout autre : votre équilibre étant plus fragile, c’est dans les phases de freinage que l’on a constaté près de 40% des pertes de contrôle du scooter.

Actionner votre frein de manière trop vive, lorsque le geste n’est pas dosé, peut rapidement engendrer un blocage de la roue et vous entraîner dans une chute.

N’hésitez pas à faire des séances de freinage sur route dégagée pour ressentir les limites de votre engin

3. Apprendre à anticiper en scooter

Il est important d’apprendre à maîtriser votre scooter dans n’importe quelle situation et pour cela, il faut savoir anticiper les dangers.

Contentez-vous de rouler à votre allure dans un premier temps, ne forcez pas les choses, c’est l’expérience qui vous fera prendre vos aises.

Rapidement, vous découvrirez des signes annonciateurs de manœuvres à surveiller chez les automobilistes et autres véhicules comme le fait de voir rouler un véhicule sur le bord de la file ou ralentir au niveau de la circulation.

Anticiper en scooter, c’est garder les yeux et les oreilles grands ouverts et surtout garder les deux doigts sur les poignées de frein.

4. Se protéger

En hiver comme en été, vous devez apprendre à bien vous protéger contre les aléas climatiques, mais aussi savoir vous protéger efficacement lors d’éventuelles chutes. Le port du casque est obligatoire, il faut savoir que c’est la seule protection qui est homologuée.

Même s’il est tentant de conduire en t-shirt ou en short durant la période estivale, il est vivement recommandé de porter des vêtements solides et résistants ainsi qu’une paire de gants pour réduire le choc contre le sol bitumé en cas de chute.

5. Voir et être vu

L’allumage de vos feux est une obligation. Vous devez bien sûr voir où vous roulez mais il faut aussi que les autres usagers vous voient.

Quand vous roulez, placez-vous bien dans l’axe des rétroviseurs (rétro gauche ou rétro central) des voitures et cherchez si possible le regard du conducteur dans son rétroviseur.

La sécurité dépend aussi, bien entendu, de votre scooter et de son bon état. Chez votre concessionnaire deux-roues à Paris L’Univers du Scooter, vous trouverez des scooters neufs, des deux-roues d’occasion mais aussi un service de réparation et de révision de scooters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.