APPELEZ-NOUS

Le marché du scooter en France en 2018

Sommaire

scooter france 2018

L’année 2017 a été une bonne année pour le marché du scooter en France. Pour l’instant, l’année 2018 semble confirmer cette tendance.

Une hausse globale des immatriculations

D’après les chiffres du mois de mai 2018, les immatriculations de deux-roues sont en hausse de près de 9.15 % par rapport à l’année 2017. Parmi ces nouvelles immatriculations, près de 25 % des ventes concerne les scooters.

Si ces chiffres sont positifs pour le marché du scooter, on note toutefois de grandes différences selon les motorisations. Ainsi, la catégorie des scooters de plus de 125 cm³ reste la plus vendue et connaît une augmentation des ventes. Si cette catégorie a le vent en poupe, cela n’est pas le cas pour le marché des scooters de 50 cm3 qui connaît un ralentissement des ventes depuis 3 ans.

Traditionnellement, le marché du scooter connaît plusieurs pics de vente dans l’année : des périodes comme le printemps ou la rentrée de septembre sont davantage propices à un achat. Toutefois, à la différence du marché de la moto plus concentré sur le printemps, les ventes de scooters sont davantage lissées tout au long de l’année.

Aux chiffres des ventes de scooters neufs, il faut également ajouter ceux des modèles d’occasion pour lesquels nous avons moins de visibilité.

Le marché du deux-roues : des indicateurs positifs

L’année 2018 n’a pourtant pas été une année facile pour la vente des deux-roues. Les intempéries du début d’année (épisodes neigeux, fortes pluies) ont pu freiner certains acheteurs potentiels. De même, le déroulement de la coupe du monde de football a pu éloigner des concessions les supporters de football. Le fait que les ventes soient malgré tout en augmentation par rapport à l’année 2017 témoigne toutefois de l’intérêt des Français pour les deux-roues.

Ainsi, le marché des scooters semble réussir à tirer son épingle du jeu. En témoigne notamment le large succès rencontré par le Paris Motor Show qui s’est tenu en octobre Porte de Versailles à Paris. En effet, près de 400 000 visiteurs se sont pressés dans le hall 3 consacré à l’univers du deux-roues. Cela témoigne de l’engouement du public pour les deux-roues et plus particulièrement les scooters.

Si les chiffres sont positifs dans leur ensemble pour l’instant, il ne reste plus qu’à espérer que la hausse des ventes et des immatriculations se poursuivent les derniers mois de l’année.

Par la suite, on peut imaginer que la saturation routière des centres urbains et les problèmes de stationnement rencontrés par les propriétaires de voitures orientent davantage de conducteurs vers le choix d’un deux-roues, et notamment d’un scooter facilement maniable en zone urbaine.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.