APPELEZ-NOUS

Des conseils pour conduire son deux-roues en hiver en toute sécurité

Sommaire

deux-roues-hiver

Malgré le froid de l’hiver, qu’il vente ou qu’il neige, vous ne pouvez pas vous passer de votre scooter ? Félicitations ! Vous faites partie de ces irréductibles qui n’ont pas peur d’affronter les aléas de l’hiver. Voici quelques conseils qui vous permettront de rouler en toute sécurité pendant cette saison.

Adaptez votre vitesse

Même si le soleil brille et que le temps est sec, les températures basses ne doivent pas être ignorées. Le revêtement des routes est plus froid et vos pneus peuvent perdre en adhérence. De plus, si le salage préventif des routes est indispensable pour maintenir une bonne circulation, cela rend la chaussée plus glissante pour les deux-roues. Pour conduire en toute sécurité, vous devez donc adapter votre vitesse, afin d’éviter tout dérapage.

Augmentez les distances de sécurité

En cas de visibilité réduite, redoublez de vigilance et augmentez votre distance de sécurité avec les autres véhicules si vous le pouvez. Soyez attentif au comportement des autres usagers qui n’ont pas forcément l’habitude de conduire dans ces conditions : lorsqu’il commence à geler ou à neiger à Paris, la circulation peut rapidement devenir compliquée. Le trafic est ralenti et les freinages brusques, ennemi numéro un des conducteurs de deux-roues, se multiplient.

Une vigilance accrue

En résumé, rouler en hiver nécessite d’être encore plus vigilant pour éviter tout accident.

Voici nos conseils :

Anticipez les manœuvres et effectuez avec le plus de douceur possible, afin d’éviter de glisser.

La neige tassée augmente le danger : roulez dans les empreintes de voiture et évitez les mouvements brusques.

Repérez au maximum la présence possible de verglas : des panneaux indiquent parfois les lieux à risques.

Soyez particulièrement vigilant dans les zones ombragées comme les sous-bois, sur les ponts exposés au vent, sur les plaques d’égout ou les bandes blanches…

Enfin, soyez raisonnable ! Ne bravez pas inutilement les éléments : laissez votre scooter chez vous et privilégiez un autre moyen de transport pour ne pas vous retrouver bloquer sur la route.

Vérifiez votre matériel et votre équipement

Votre scooter passe la nuit dehors ? Pensez à vérifier que vos feux et votre tableau de bord sont dégagés : grattez le givre (et la neige le cas échéant) à l’aide d’une raclette et d’un produit dégivrant avant de prendre la route.

N’hésitez pas à user et abuser d’un produit antibuée pour la visière de votre casque. Vous trouverez facilement ce dont vous avez besoin chez votre concessionnaire.

Ne négligez pas votre tenue ! Sur un deux-roues, vous êtes directement exposé au froid. N’hésitez pas à vous couvrir le bas du visage à l’aide d’un tour de cou adapté, surtout si vous ne portez pas un casque intégral.

Ne négligez pas non plus vos mains : il existe de nombreux accessoires pour vous protéger du froid. Si vous ne souhaitez pas installer de manchons sur les poignées de votre scooter, vous pouvez vous tourner vers des gants chauffants ou des sous-gants à enfiler sous vos gants habituels.

Besoin de conseils ? N’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.