APPELEZ-NOUS

Bien s’équiper pour rouler de nuit en scooter

Sommaire

scooter de nuit

Rouler de nuit n’est pas anodin : en plus de vous demander davantage de concentration sur la route, vous devez vous assurer que votre matériel vous permet d’y voir clair, et que vous êtes bien visible aux yeux des autres usagers de la route. On fait le point sur les équipements adaptés.

Assurez-vous du bon fonctionnement de vos phares

Vérifiez régulièrement l’état de vos phares, et assurez-vous qu’ils sont réglés à bonne hauteur en les allumant, une fois la nuit tombée, face à un mur.

S’ils sont vraiment sales, passez un coup de chiffon mouillé – vous pouvez également les dépoussiérer une fois par semaine à titre préventif.

Rendez-vous bien visible des autres usagers de la route

S’il est extrêmement primordial pour vous d’y voir clair lorsque vous conduisez votre bolide la nuit, assurez-vous aussi d’être vu : si tel n’est pas le cas, vous risquez de vous trouver dans une situation extrêmement dangereuse.

Au risque d’avoir l’air d’un sapin de Noël, ne lésinez pas sur les équipements rétro-réfléchissants : pantalon, veste, bandes aux poignets et aux chevilles… Tout est bon à prendre ! Même votre sac à dos, s’il contient des pièces réfléchissantes, peut vous permettre d’être plus visible.

Portez (en toutes situations) casque et gants homologués

Que vous rouliez de nuit ou de jour, en été comme un hiver, la règle concernant le casque et les gants est la même : vous devez obligatoirement en porter.

D’ailleurs :

  • Le non-port du casque est passible d’une contravention de 4e classe (l’amende forfaitaire pouvant aller jusqu’à 375 € en cas de majoration) et d’un retrait de 3 points du permis
  • Le non-port des gants, d’une contravention de 3e classe (l’amende forfaitaire pouvant aller jusqu’à 180 € en cas de majoration) et d’un retrait d’un point du permis.

Pour être dans les clous, pensez à choisir un casque et des gants homologués, portant une étiquette NF (norme française) ou NE (norme européenne) ainsi que des éléments rétro réfléchissants pour le casque.

Par ailleurs, sachez que faire une chute avec ce dernier le rendra immédiatement obsolète : n’oubliez pas de le renouveler si d’aventure vous chutez.

Le petit conseil en plus : soyez deux fois plus attentif !

Votre conduite ne doit pas être la même que vous rouliez de jour ou de nuit ! Quand il fait nuit, pensez à adapter votre conduite. Malheureusement, vous n’aurez jamais une vision comparable à celle dont vous jouissez en pleine après-midi par un temps clément.

De la même manière, soyez extrêmement précautionneux si vous cumulez les facteurs de risque : si vous roulez de nuit + dans une zone rurale non éclairée, soyez deux fois plus attentif à la route, mais surtout levez le pied !

Rendez-vous sur la rubrique actualités de l’Univers du 2 roues pour plus de conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.