APPELEZ-NOUS

Assurer son scooter : le guide complet

Sommaire

scooter assuré

Comme tous les véhicules terrestres à moteur, le scooter doit être assuré en responsabilité civile pour pouvoir rouler. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une amende de 3 750 € assortie d’une suspension de permis de 3 ans voire de son annulation, et de la confiscation de votre véhicule… De quoi vous dissuader de tenter le coup ! Pour assurer votre deux-roues dans les règles, suivez notre guide complet.

 

Quels documents sont nécessaires ?

Assurer votre scooter n’a rien de compliqué. Il vous faut simplement disposer d’un RIB, de la carte grise du scooter – en plus d’être assuré, votre véhicule doit évidemment être immatriculé –, et vous devez être titulaire du brevet de sécurité routière (BSR) ou du permis de conduire pour certains modèles.

Quelles garanties pour mon assurance scooter ?

Le contrat d’assurance scooter présente globalement des garanties similaires à celles d’un contrat d’assurance voiture, autrement dit : une garantie civile et des garanties complémentaires, qui sont facultatives mais peuvent se révéler utiles.

On peut notamment opter pour :

  • La garantie personnelle du conducteur, qui permet à ce dernier d’être indemnisé en cas de dommages corporels ;
  • La garantie prêt de guidon, utile si vous comptez prêter votre véhicule à un proche. À noter que beaucoup de compagnies d’assurance se parent de manière radicale à cette éventualité en inscrivant une clause « conducteur exclusif » dans leurs contrats ;
  • La garantie contre le vol, qui peut être une solution pour se prémunir des nombreux vols de deux-roues qui ont lieu chaque année ;
  • La garantie contre les dommages causés au véhicule, qui prévoit les risques liés aux forces naturelles, mais aussi aux incendies ;
  • La garantie assistance 0 km, permettant d’être dépanné et remorqué sans limite géographique en cas de panne ou d’accident, etc.

Si vous voulez être couvert de façon optimale, le mieux est de souscrire à une formule complète, incluant généralement un ensemble de garanties complémentaires. Adressez-vous en priorité à votre assureur familial, qui saura vous guider en vous présentant les différentes garanties proposées et en vous exposant les coûts.

Assurance scooter, combien ça coûte ?

Plusieurs critères déterminent le coût de votre assurance. On compte parmi ces critères :

  • Les années de permis du conducteur : le prix sera plus élevé si vous êtes jeune conducteur, car vous êtes jugé moins expérimenté ;
  • L’âge : plus vous êtes jeune, moins vous avez d’années de permis à votre actif, c’est logique ! ;
  • Le genre : eh oui… Les hommes, qui statistiquement sont plus accidentogènes, payent leur assurance deux-roues plus cher ;
  • La localisation : toutes les zones géographiques ne se valent pas aux yeux d’un assureur, qui verra dans une zone où on observe une forte concentration de deux-roues davantage d’accidents potentiels par exemple ;
  • Le bonus et le malus : en cas de malus trop important, certaines compagnies peuvent même refuser de vous assurer ;
  • Le véhicule que vous souhaitez assurer : plus l’engin est haut de gamme, plus le prix de votre assurance sera élevé.

Autrement dit, chaque contrat d’assurance est différent… Si vous avez un doute, n’hésitez pas à consulter un site de comparateur d’assurances !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0
Mon panier
  • No products in the cart.