La gamme PIAGGIO

La gamme VESPA

La gamme GILERA


BEVERLY 300 ABS-ASR
BEVERLY 300 ABS-ASR by Police
BEVERLY 300 S ABS-ASR
BEVERLY 350 ie ABS-ASR by Police
BEVERLY 350 Sport Touring ABS-ASR

LIBERTY 125 ABS Iget
LIBERTY 125 S iget ABS
Medley 125 Iget ABS
Medley 125 SE Iget ABS
Medley S 125 Iget ABS

LIBERTY 50 Iget (4T)
LIBERTY 50 S Iget (4T)
NRG (2T) Euro 4
Typhoon 50 Euro4
ZIP 50 4T Euro 4

MP3 300 HPE ABS ASR
MP3 300 SPORT ABS ASR HPE
MP3 350 ABS-ASR
MP3 500 HPE Business ABS-ASR
MP3 500 HPE Sport ABS-ASR
MP3 500 HPE SPORT ADVANCED

Vespa 946 RED

GTS RST Classic MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST Super MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST SuperSport MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST SuperTech MY19 125iget / 300 HPE
GTS RST Touring MY19 125iget / 300 HPE

Primavera 125cc i-Get 3V ABS MY18
Primavera 125cc i-Get 3V TOURING ABS MY18
Primavera 50cc 4T i-Get 3V MY18
Primavera 50cc 4T i-Get 3V TOURING MY18
Primavera S 125cc i-Get 3V ABS MY18
Primavera S 50cc i-Get 3V MY18

Vespa Sei Giorni 300cc HPE MY19
Vespa Sei Giorni 300cc MY17/18

Sprint 50cc 4T i-Get 3V MY18
Sprint S 50cc 4T i-Get 3V MY18
Vespa Sprint 125cc i-Get 3V ABS MY18
Vespa Sprint S 125cc i-Get 3V ABS MY18

GTS Notte 125/300cc MY19
Sprint Notte 50/125cc

GTS Yacht Club 125/300cc MY19
Primavera Yacht Club 50/125cc

Vespa Elettrica
Actualités

Tout savoir sur la location avec option d’achat (LOA)

 23/09/2019

La location avec option d’achat ou leasing est un crédit à la consommation qui vous permet de profiter d’un bien contre un « loyer ». L’Univers du 2 roues vous explique son fonctionnement.


LOA ou leasing : définition


La location avec option d'achat (LOA) est également appelée leasing, location avec promesse de vente ou crédit-bail. Ce crédit à la consommation vous permet de disposition d’un bien, souvent un véhicule (voiture, moto, scooter) contre le paiement d’une mensualité. Ce type de contrat vous permet d’acheter le bien à la fin du contrat avec un prix préférentiel. Généralement vous locataire du bien pendant une durée déterminée, de 24 à 72 mois. Le montant et le nombre de loyers que vous devez payer sont prévus dès la signature du contrat.


A noter : certains contrats prévoient un 1er loyer majoré.


Que doit contenir le contrat de leasing ?


Le contrat doit obligatoirement indiquer les éléments suivants* :


• Coordonnées du prêteur, de l'emprunteur et des cautions, si elles existent ;

• Description du bien concerné ;

• Prix d'achat au comptant du bien loué ;

• Durée de l'opération de location (généralement entre 2 et 5 ans) ;

• Somme restant à payer en cas d'achat à la fin de la location ;

• Montant des loyers et leur nombre ;

• Avertissement relatif aux conséquences d'une défaillance de l'emprunteur ;

• Existence d'un délai de rétractation ;

• Adresse de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et celle de la direction départementale de la protection des populations (répression de fraudes) compétente en cas de litige. 


* source : site du Gouvernement


Qui entretien le scooter en cas de leasing ?


Les frais d'entretien du deux-roues restent à votre charge, en tant que locataire. Aussi, vous devez conserver le scooter en bon état de fonctionnement pendant toute la durée de la location. De même, les frais liés à la circulation du véhicule (carburant) sont aussi à votre charge. 


LOA : Qui assure le véhicule ?


L’assurance est à la charge du locataire. Certains prêteurs peuvent vous faire bénéficier d’avantages côté assurance mais ce n’est pas obligatoire. 


Leasing et fin de contrat


A la fin du contrat, vous n’aurez plus de loyers à verser au prêteur. Deux options s’offrent à vous à la fin du contrat de LOA : 


• Acheter le scooter ; 

• Rendre le scooter. 


Pour en savoir plus sur la LOA pour l’acquisition d’un scooter, n’hésitez pas à nous contacter et/ou à nous rendre visite au 60 boulevard Sebastopol à Paris. 

Scooter ou quad ?

 23/09/2019

Que choisir entre un scooter et un quad ? Tout dépend des déplacements que vous souhaitez faire avec votre véhicule. Explications.


Pour des balades ou des trajets quotidiens, le quad et le scooter peuvent être de bonnes alternatives à la voiture (surtout durant la saison estivale). Mais ces deux véhicules n’ont pas les mêmes utilisations et ne sont pas adaptés à tous les déplacements. Alors, lequel de ces deux véhicules choisir ? Explications.


Le scooter : un véhicule utile


Les principaux avantages d’un scooter sont son ergonomie et sa maniabilité. Il s’avère donc idéal pour circuler en ville. Lorsque le trafic est dense, un scooter permet de se faufiler sans difficulté entre les véhicules. De plus, selon la puissance du moteur, il est également plus réactif au démarrage ou en cas de manœuvres d’urgence. En ville, son stationnement sera également plus facile qu’un quad. Résolument urbain, le scooter est le véhicule des citadins.


A noter : les scooters de moins de 50cm3 (accessible avec le permis AM ou BSR) sont également plébiscités par les jeunes qui n’habitent pas en ville, et qui n’ont pas encore le permis voiture. En effet, dans les petites villes ou villages qui manquent de transports publics, le scooter devient indispensable pour les jeunes qui veulent se déplacer rapidement. A ce titre, il est souvent préféré au quad car un deux-roues reste plus abordable. 


Le quad : un véhicule de loisir


Le quad, contrairement au scooter, n’est pas un véhicule adapté à la conduite en ville. En revanche, il a l’avantage d’offrir plus de sécurité et de confort sur la route. En effet, le quad est un véhicule stable, qui adhère bien au sol et où le conducteur est confortablement installé. Ainsi, si vous souhaitez rouler en quad, il vaut mieux que vous habitiez en campagne, afin d’emprunter des routes peu fréquentées au trafic fluide. Attention, dans ce cas votre quad devra être homologué « route ».


Au-delà de ces qualités, le quad est surtout un véhicule tout terrain. Cela lui permet d’être utilisé par des particuliers pour des ballades sur des chemins de terre, dans la nature. A ce titre, il est d’ailleurs souvent utilisé comme véhicule de travail dans le monde agricole. Le caractère tout terrain du quad en fait également un véhicule de loisir sportif. Dans ce cas, il se pratique plutôt sur des circuits de cross.


Vous souhaitez acheter un scooter ? N’hésitez pas à contacter l’univers du scooter ou à venir nous rencontrer en boutique. Nos experts peuvent vous guider dans votre achat.

 


Quel scooter peut-on conduire avec le permis B ?

 23/09/2019

Le permis de voiture (ou permis B) permet sous certaines conditions de conduire un scooter. Quelles sont ces conditions ? Quels types de scooters peut conduire avec ce permis ? Les réponses. 


Permis B et conduite de scooter : les conditions à respecter


Le permis B vous permet de conduire un scooter sous certaines conditions. Ainsi, vous devez : 


• Être titulaire du permis B depuis au moins 2 ans ;

• Avoir suivi une formation pratique (avec attestation). 


Pour conduire un scooter 3 roues, vous devez également avoir 21 ans ou plus. 


Permis B et conduite de scooter : la formation pratique 


Depuis le 1er janvier 2011, cette formation est obligatoire. Elle peut être commencée dès le mois précédant la date anniversaire de vos 2 ans d’obtention du permis B. Rendez-vous dans une auto-école ou moto-école.


La formation est composée de 3 modules. Le premier est plutôt théorique. Il porte sur l’analyse d'accidents, la conduite sous la pluie ou de nuit, les équipements en vêtements protecteurs, etc. Les deuxièmes et troisièmes modules sont plus pratiques. Ils vous permettent d’apprendre à conduire un scooter, hors circulation et en circulation, hors et en agglomération. Au total, 7 heures de formation vous permettent d’obtenir votre attestation.


Peut-on être dispensé de la formation ?


Il est possible de ne pas passer la formation si : 


• Vous avez obtenu votre permis B (avec l'équivalence A1) avant le 1er mars 1980 ; 

• Vous conduisiez avant 2011 un scooter « léger » ou un scooter à 3 roues.


A noter : dans ce dernier cas, des conditions sont encore nécessaires pour être exempté de formation. Vous devez avoir le permis B depuis au moins 2 ans et avoir assuré votre scooter (léger ou à 3 roues) au cours des 5 années avant 2011. S’il s’agit d’un scooter 3 roues, vous devez également avoir 21 ans ou plus.


Quels types de scooter peut-on conduire avec un permis B ?


Avec un permis B obtenue en France (et sous réserve de répondre aux conditions précisées plus haut), il est possible de conduire : 


• Des scooters légers : il s’agit des cylindrées comprises entre 50 et 125 cm3 ;

• Des scooters 3 roues : il s’agit de ceux de catégorie L5e


Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts ou à venir nous rencontrer en boutique.




Quand revendre son scooter ?

 23/09/2019

Vous souhaitez vous séparer de votre deux-roues ? Votre concessionnaire l’Univers du Scooter vous guide dans la revente de votre machine.

 

Votre scooter est vieillissant ? Il ne vous plaît plus ? Vous souhaitez acheter un deux-roues plus moderne ? Les raisons d’une revente d’un scooter sont multiples. Votre concessionnaire l’Univers du Scooter vous guide.


Connaître la cote de votre scooter


Avant toute chose, renseignez-vous sur la cote de votre scooter d'occasion. Ainsi, vous saurez définir le montant de votre machine. C’est une étape indispensable pour vous assurer un prix fiable et pertinent. Pour connaitre la cote de votre deux-roues, n’hésitez pas à nous contacter ou à regarder sur Internet, certains sites spécialisés vous aide à y voir plus clair en fonction du kilométrage de votre machine, de son ancienneté, etc.


Les précautions à prendre lors de la vente d'un scooter d'occasion


Attention, en tant que particulier vous avez des obligations légales pour pouvoir vendre votre scooter en toute sécurité pour vous et pour l’acheter. Ainsi, préparez un acte de vente en téléchargeant le certificat de cession Cerfa N°13754*01, ainsi qu'un certificat de non-gage. Prévenez votre assurance que vous souhaitez vendre votre scooter, ainsi vous pourrez faire essayer la machine aux potentiels acheteurs. Côté pratique, donnez toujours rendez-vous aux acheteurs dans un lieu public et ne donnez pas votre numéro de fixe. Concernant la carte grise, si c'est un ancien modèle, barrez-la et inscrivez dessus "vendu ou cédé" en indiquant très précisément la date exacte de la transaction et en y apposant sa signature. Si c'est un nouveau modèle, remettez la partie haute à l'acheteur en y faisant figurer la mention « vendu le » ou « cédé le », la date de la vente et sa signature. N’oubliez pas de signaler la cession du scooter à la préfecture de votre domicile dans les 15 jours qui suivent.


Y-a-t-il une meilleure période pour vendre son scooter ?


Sachez qu’il n’existe pas vraiment de meilleurs moments pour vendre votre deux-roues. En revanche, les scooters se vendent mieux au printemps et en été. En hiver, certains conducteurs vont privilégier les transports en commun ou la voiture pour plus de sécurité. En effet, en période hivernale, le froid, la neige, le verglas peuvent être des freins à la conduite. N’hésitez pas à demander conseils auprès de votre concessionnaire l’Univers du Scooter pour en savoir plus sur les périodes propices à la revente d’un scooter.


Contactez-nous pour en savoir plus. 

Tout savoir sur l'assurance d'un scooter

 05/09/2019

Les scooters ont l’obligation légale d’être assurés en responsabilité civile. Documents, garanties, obligations… L’Univers du 2 roues vous dit tout l’assurance de votre scooter.

 

Quels sont les documents demandés pour assurer son scooter ?

·       La carte grise du scooter, tous les cyclomoteurs ayant désormais l’obligation d’être immatriculés (obligation légale : art. 13-V du décret n°2009-136 du 9 février 2009) ;

·       Le BSR (Brevet de Sécurité Routière) ou le permis de conduire (AL, A ou B) ;

·       Un RIB.

Quelles sont les garanties d’une assurance ?

Un contrat d’assurance scooter est semblable aux assurances d’autres véhicules terrestres à moteur. Elle contient donc une garantie responsabilité civile (obligatoire). Il est possible d’ajouter d’autres garanties comme celles contre le vol, les dommages causés au véhicule, l’assistance, la protection juridique… Généralement ces garanties supplémentaires sont payantes.


A noter : nous vous conseillons de prendre la garantie « protection du conducteur » qui vous indemnisera en cas d’accident corporel. En effet, le risque d’accident est plus important en deux-roues.

Scooter : où mettre sa vignette d’assurance ?

La vignette d’assurance, appelée également papillon vert, doit être placée sur le devant de votre véhicule afin qu’elle soit visible par les forces de l’ordre. Ainsi, vous pouvez placer votre vignette :

·       Sur la fourche avant du véhicule ;

·       Sur la bulle ;

·       Sur le carénage avant ;

·       Sur le garde-boue avant.

Quelles sont les obligations de l’assuré ?

En tant qu’assuré, vous avez des obligations. Ces dernières sont spécifiques pour les conducteurs de deux-roues :

·       Ne pas débrider son scooter (article L. 317-5 du Code de la Route) ;

·       Avoir 14 ans minimum pour conduire et assurer un scooter 50cc ;

·       Pour conduire un scooter 125cc, vous devez avoir 16 ans minimum avec un permis A1, ou 18 ans avec un permis A, ou être titulaire d’un permis B depuis au moins 2 ans ;

·       Si vous êtes titulaire d’un permis B de plus de 2 ans, vous devez effectuer un stage de formation de 7 heures.

Comment choisir mon assurance scooter ?

Pour faire le bon choix, il est essentiel de réaliser plusieurs devis chez plusieurs assureurs. Ainsi, en comparant les prix et les garanties vous aurez toutes les cartes en main pour choisir votre assurance. N’hésitez pas à demander conseils auprès de votre concessionnaire qui possède de l’expérience dans ce domaine.

 

Pour toutes demandes relatives à l’assurance d’un scooter, n’hésitez pas à nous contacter. Découvrez également nos scooter neufs ou d’occasions sur notre site ou en boutique !

 

Scooter 2 temps ou 4 temps : quelles différences ?

 05/09/2019

Le fonctionnement mécanique d’un moteur à 2 temps n’est pas le même qu’un moteur à 4 temps. Cela induit des différences en termes de performances, d’émissions de gaz polluants et d’entretien… Explications.

Scooter 2 temps et 4 temps : quelles différences de fonctionnement ?


La différence entre un moteur à 2 temps ou à 4 temps correspond au nombre de mouvements qu’effectue le piston dans le cylindre pour réaliser un seul cycle moteur. Quel que soit le moteur, un cycle contient toujours quatre étapes : l’admission, la compression, l’explosion et l’échappement.

Ainsi, un moteur à 2 temps réalise un cycle moteur sur un seul tour de vilebrequin, soit un aller-retour du piston. Le premier temps correspond à la descente du piston dans le cylindre et à l’étape de l’admission. Le deuxième temps correspond à la montée du piston dans le cylindre. C’est à ce moment-là que se déroulent les étapes de compression, d’explosion puis d’échappement. Ensuite, un nouveau cycle recommence. Le moteur à 4 temps, quant à lui, réalise un cycle sur deux tours de vilebrequin, soit deux aller-retours du piston (autrement dit quatre mouvements). D’où l’appellation moteur à 4 temps.

Cette différence des temps s’explique par la présence de soupapes dans le moteur à 4 temps. Elles contrôlent l’arrivée du carburant au moment de l’admission et de l’échappement des gaz. Cela induit un aller-retour supplémentaire du piston dans le cylindre. 

Scooter 2 temps ou 4 temps : quelles différences en termes de performances ? 


Les avantages et inconvénients d’un scooter 2 temps


Par rapport à un scooter 4 temps, un scooter 2 temps a l'avantage d'être plus nerveux. Il a une accélération plus rapide, ce qui lui permet d'arriver plus rapidement à la vitesse voulue. En revanche, ce type de moteur consomme plus d'essence et s'avère polluant. Ce dernier inconvénient pourrait même le faire disparaître du marché d'ici quelques années. En effet, la mise en place de nouvelles normes anti-pollution vise à interdire la circulation de certains véhicules polluants, ce qui est le cas des scooters à 2 temps.

Les avantages et inconvénients d’un scooter 4 temps


Le principal avantage d’un scooter 4 temps, comparé à un scooter 2 temps, est son caractère plus écologique. En effet, il est beaucoup moins polluant et consomme moins. En revanche, ce type de moteur est plus cher en entretien ou en réparations. Certains experts le trouvent aussi plus fragile. Comme l’explique Thibaut Castelin, gérant du garage Thi'bolide à Nozay (44), « Sur les petites cylindrées notamment, un moteur 4 temps se fatigue et s’use plus vite. Cela n’est pas le cas pour les grosses cylindrées ».

Si vous avez besoin des questions concernant la motorisation d’un scooter ? N’hésitez pas à contacter l’univers du scooter ou à venir nous rencontrer en boutique.

Merci également à Thibaut Castelin, gérant du garage Thi'bolide à Nozay (44).

Quand faut-il changer les segments d’un scooter ?

 05/09/2019

A quoi servent les segments sur un scooter ? Quand faut-il les changer ? Quels sont les signes d’usures ? Comment Les entretenir ? Les réponses.


Les segments d’un scooter : c’est quoi ?


Les segments sont des pièces présentes dans le moteur de votre scooter (on parle de la segmentation d’un moteur) et sont indispensable à son bon fonctionnement. Ces pièces en forme de cercle incomplet se trouvent dans les gorges du piston. Leur rôle est d’assurer l'étanchéité du piston dans le cylindre. En effet, les segments permettent de ne pas laisser passer l'huile au sein du cylindre. Ce n’est pas tout, les segments contribuent également à refroidir la tête du piston.



Quand faut-il changer les segments d’un scooter ?

Les segments d’un scooter se changent tous les 10 000 km à 20 000 km (selon les constructeurs). Référez-vous à votre carnet ou livret d’entretien pour vérifier ces recommandations.

Sachez que ce kilométrage n’est qu’une indication. Il peut varier en fonction de l’utilisation du scooter et de la qualité d’huile utilisée. Ainsi, certains conducteurs devront changer les segments de leur scooter avant d’atteindre ce kilométrage.



Quels sont les signes d’usures des segments d’un scooter ?

Parfois, les segments d’un scooter peuvent s’user précocement. Dans ce cas, des signes doivent vous alerter.

Sur les motorisations 2 temps, il peut s’agir d’un scooter :

·       Qui a du mal à démarrer et dont l’accélération est difficile ;

·       Qui a tendance à caler et qui a un problème de ralenti ;

·       Qui observe une perte de compression et donc de ses performances.

Sur les motorisations 4 temps, vous pouvez constater les mêmes signes d’usures que sur une motorisation 2 temps. En plus, une hausse de la consommation d’huile doit vous alerter.

Si vous constatez ces situations, il faudra sans doute changer les segments de votre scooter. A noter : si certains conducteurs de scooter sont à l’aise avec les réparations, il est tout de même conseillé de faire vérifier ou réparer vos équipements par un professionnel.


Faut-il entretenir ses segments et comment ?


Il n'existe pas de règle d'entretien à proprement parlé pour nettoyer ou entretenir ses segments. Pour préserver leur bon fonctionnement, seules quelques règles d'usage sont à appliquer. Ainsi, vous devez respecter les temps de chauffe de votre scooter, surtout en hiver. En effet, si vous démarrez avec un moteur froid, celui-ci aura tendance à s'abîmer plus vite. De même, ne forcez pas sur l'accélération au démarrage. Utilisez une l'huile de bonne qualité, sinon elle peut user les éléments du moteur précocement. Enfin, roulez avec un filtre à air bien nettoyé.

Merci à Thibaut Castelin, gérant du garage Thi'bolide à Nozay (44).

Qu'est-ce que le CDI sur un scooter ?

 05/09/2019

Pièce essentielle de votre deux-roues, le boîtier CDI est un élément du système d’allumage. Sans lui, votre scooter ne marcherait pas. ? L’Univers du 2 roues vous explique tout.

 

Le boîtier CDI qu’est-ce que c’est ?


Le boîtier CDI, ou CDI (capacitive discharge ignition), signifie « allumage à décharge de condensateur ». C’est un élément crucial du système d’allumage d’un scooter (ou d’une moto, ou encore d’une mobylette). Plus précisément, il s’agit d’une pièce électronique du système du scooter.



Le CDI sur un scooter, comment ça marche ?


Le boîtier CDI conditionne l’étincelle nécessaire à la combustion pour améliorer le comportement du moteur. En pratique, le moteur va créer une combustion grâce au mélange d’air et de carburant accompagné d’une étincelle. Cette dernière est obtenue par un volant magnétique qui fait office de source d’électricité. Le courant produit arrive directement dans le boîtier CDI. Il est ensuite canalisé jusqu'à recevoir l’ordre inverse. Par le biais de son condensateur, lorsque le capteur lui en donne l’ordre, il va déclencher une décharge brutale à la bobine qui va lancer la machine.



A quoi sert le boîtier CDI sur un scooter ?


Véritable pièce maîtresse de votre deux-roues, le CDI réceptionne et analyse toutes les informations de votre scooter. Il permet également de piloter l’allumage et les injecteurs. Il permet de réguler la consommation électrique en fonction des différentes informations reçues. Il augmente l’énergie du scooter en fonction de divers éléments et permet de garder les pièces mécaniques liées à l’allumage en bon état.


Comment changer le CDI sur son scooter ?


Le boitier CDI est différent selon le modèle de cotre deux-roues. Deux-temps, 4 temps… N’hésitez pas à demander conseils auprès des professionnels du secteur pour en savoir plus. Il n’est pas conseillé de changer son boitier CDI au risque de devoir changer tout son système d’allumage. Votre concessionnaire l’Univers du 2 roues se tient à votre disposition pour toutes questions relatives à votre boitier CDI. D’autre part, demandez conseils auprès d’un garagiste spécialiste des deux-roues avant de changer une pièce essentielle pour votre scooter.


Boitier CDI quel prix ?


Les prix des boitiers CDI varient énormément. Comptez entre 15 et 250 euros en fonction de votre modèle de scooter et de vos besoins.

 


Vous souhaitez acheter un scooter ? Contactez notre équipe d’experts pour vous guider dans votre achat ou rendez-vous en boutique ! 

Le nouveau Piaggio MP3 500 avec la marche arrière

 19/07/2019

Petit nouveau dans la famille MP3 de Piaggio, le modèle 500 HPE propose une marche arrière pour encore plus de praticité en milieu urbain. L’Univers du 2 roues vous dévoile tous ses secrets.


Le MP3 de Piaggio n’en finit pas de séduire ! A l’heure actuelle, on dénombre environ 180 000 machines en circulation. En effet, la marque continue de se réinventer et d’offrir aux amoureux des trois roues de nouveaux modèles et des fonctionnalités exclusives. C’est d’ailleurs dans cette optique que le nouveau MP3 500 HPE avec marche arrière est venu agrandir la famille des MP3 !

Révolution, un scooter avec marche arrière

Les conducteurs de deux-roues vont être étonnés : pourquoi une marche arrière sur un scooter ? L’explication est pourtant très simple, le MP3 500 HPE avoisine les 275 kg, ainsi, la marche arrière est la bienvenue, notamment dans un milieu urbain. En ville, les conducteurs de scooters doivent manœuvrer agilement et rapidement, une marche arrière sur une grosse machine est donc d’une aide précieuse pour le stationnement et les manœuvres délicates dans des espaces restreints. En bonus, grâce à une stabilité hors pair, il est possible de ne pas poser le pied à terre et d’effectuer ses manœuvres bien installé sur son deux-roues. Autre avantage, la marche arrière est possible moteur en marche ou à l’arrêt, grâce à une commande spéciale sur le tableau de bord. Une véritable révolution dans l’univers des scooters. Piaggio n’en finit plus de montrer son expertise au service des conducteurs.


Les autres nouveautés du nouveau MP3 500 HPE

Outre cette toute nouvelle fonctionnalité, le MP3 500 HPE Sport Advanced se distingue également de la version Sport. Le constructeur italien a orné sa nouvelle machine de nouveaux projecteurs avant. Ces derniers sont dotés de feux diurnes DRL à technologie LED. Piaggio ne s’arrête pas là, il a également modifié le carter de la transmission. Enfin, côté look, les amateurs du MP3 seront séduits par une nouvelle gamme de couleur. On adore l’originalité des quatre nouvelles teintes mates : noir meteora, gris elemento, or et bleu nettuno. Pour en savoir plus sur les nouveautés du modèle MP3 500 HPE, n’hésitez pas à contacter notre équipe d’experts, nous seront ravis de vous en dire plus.


Chez l’Univers du 2 roues, nous sommes concessionnaires agréé Piaggio. Ainsi, nous avons accès à toutes les nouveautés de la marque et pouvons vous guider dans l’achat de votre scooter MP3. N’hésitez pas à venir en boutique !

 

 

 

Quand changer l’embrayage de son scooter ?

 19/07/2019

Quand faut-il changer l’embrayage d’un scooter ? Quels sont les signes d’usure qui doivent vous alerter ? Comment entretenir son embrayage ? Les réponses.


A quoi sert l’embrayage d’un scooter ?


Sur un scooter, l’embrayage sert à entraîner le moteur (lors du démarrage et des accélérations). En pratique, lors de l’accélération, des mâchoires d'embrayages, retenues par des ressorts, s'écartent grâce à la force centrifuge. Au bout d'un moment, les mâchoires finissent par accrocher la cloche d'embrayage, ce qui a pour conséquence de connecter le moteur à la roue arrière et donc d’avoir une bonne accélération au démarrage.


Quels sont les signes d’usures de l’embrayage ?


En général, il est très rare de changer un embrayage. Les signes qui doivent vous alerter et vous inciter à vous rendre chez un professionnel sont : 


• Un scooter qui a du mal à accélérer pour prendre ses tours ; 

• Un scooter qui a des à-coups à l’accélération.


À noter : un embrayage doit toujours être au sec pour bien fonctionner. Ainsi, une présence de gras ou d’huile à l’intérieur peut causer une usure prématurée.


L’entretien de l’embrayage d’un scooter


Le saviez-vous ? Contrairement à certains éléments du scooter, il n’existe pas de date de révision de l’embrayage. Aucun kilométrage ne précise quand il doit être changé. Cela dépend de chaque deux-roues. En revanche, il est conseillé de le faire nettoyer et vérifier lors du changement de la courroie de transmission et du variateur, en moyenne tous les 12 000 à 18 000 km (selon les indications des constructeurs).


Combien coûte le changement d’un embrayage ?


Le prix d’un embrayage dépend de la cylindrée. Il faut compter, en moyenne : 


• Pour les 50 cm3 : entre 30 et 40 euros ; 

• Pour les 125 cm3 : entre 80 et 100 euros ;

• Pour les maxi-scooter, les prix grimpent encore. 


Sachez que le prix des réparations varie aussi selon le coût de la main-d'œuvre. Renseignez-vous et n’hésitez pas à faire des demandes de devis.


Merci à Thibaut Castelin, gérant du garage Thi'bolide à Nozay (44).


Pages   1234567...
COMPILATION TEMPLATE : 24 ms
SYSTEM CALLS 0 ms
COMPILATION GLOBALE : 24 ms
SYSTEM CALLS 4 ms