La gamme PIAGGIO

La gamme VESPA

La gamme GILERA


X10 500 Executive
BEVERLY 300 ABS-ASR
BEVERLY 300 ABS-ASR by Police
BEVERLY 300 S ABS-ASR
BEVERLY 350 Sport Touring
X10 350
X10 350 Executive

BEVERLY 125 ie
FLY 125 3V
LIBERTY 125 ABS Iget
LIBERTY 125 S iget ABS
Medley 125 Iget ABS
Medley S 125 Iget ABS
X10 125 Sport

FLY 50 (4T)
FLY 50 2T
LIBERTY 50 Iget (4T)
LIBERTY 50 S Iget (4T)
NRG 50 Power DD (2T)
TYPHOON 50 2T
ZIP 50 2T
ZIP 50 SE (2T)

MP3 300 ie Business ABS-ASR
MP3 300 ie Sport ABS-ASR
MP3 300 LT Yourban
MP3 300 LT Yourban Sport
MP3 500 IE Business ABS-ASR
MP3 500 ie Sport ABS-ASR

GTS Classic 125 iget 4V ABS stop&start
GTS Classic 300 4V ABS ASR
GTS Super 125cc 4V Start&Stop
GTS Super 300 4V ABS ASR
GTS SUPER SPORT 125 cc
GTS SUPER SPORT 300 cc
GTS Touring 125 iget 4V ABS Stop&Start
GTS Touring 300 4V ABS ASR

PRIMAVERA 125 3V iget ABS
PRIMAVERA 125 iget 3V TOURING ABS
PRIMAVERA 50 2T
Primavera 50 4T
PRIMAVERA TOURING 50 2T

SPRINT 125 iget 3v ABS
SPRINT 50 2T
Sprint 50 4T
SPRINT S 125 iget 3V ABS
SPRINT S 50 2T

FUOCO 500 ie LT
Actualités

Les 4 avantages du scooter dans Paris

 07/08/2017

Circuler dans de grandes villes telles que Paris peut se transformer en véritable cauchemar lorsque l’on est en voiture. Les transports en commun ne sont quant à eux pas toujours idéaux lorsque l’on se déplace beaucoup ou que l’on est pressé. C’est bien pourquoi les Parisiens sont de plus en plus nombreux à se tourner vers une solution toute trouvée : le scooter.

Cette alternative devient plus qu’évidente lorsque l’on est chaque jour confronté aux embouteillages et incivilités. Si vous n’êtes pas encore convaincu par les avantages du scooter à Paris, sachez qu’une fois que vous aurez essayé ce moyen de locomotion, vous ne pourrez probablement plus vous en passer, comme bien des Parisiens avant vous !

Limiter les émissions de pollution dues au transport

Il s’agit de l’un des principaux avantages liés à l’usage du scooter à Paris. En effet, la capitale est connue pour être régulièrement en proie à des pics de pollution, et ce quelle que soit la saison.

Au lieu d’utiliser votre voiture, prenez votre scooter. Celui-ci émet beaucoup moins de CO2 que la voiture. Vous participerez donc à rendre l’atmosphère un peu plus saine.

Éviter les embouteillages parisiens

L’autre atout indéniable du scooter à Paris réside bien entendu dans le fait qu’il permet à son conducteur d’éviter les embouteillages. Alors qu’il y a quelques années, on connaissait plus ou moins les créneaux horaires où la circulation devenait impraticable, aujourd’hui, il semblerait que les embouteillages se multiplient à toute heure du jour.

Avec le scooter, vous pouvez circuler de manière plus fluide, notamment aux heures de pointe. En vous faufilant, tout en respectant bien entendu le code de la route et les règles de sécurité, vous arrivez à destination sans craindre d’être en retard.

Se garer facilement avec son scooter

À Paris, comme dans de bien nombreuses autres villes à la population dense, trouver une place de parking tourne parfois au véritable parcours du combattant.

Dites adieu aux heures passées à tourner et tourner pour trouver une place ! Avec votre scooter, vous allez pouvoir vous garer facilement, y compris sur des emplacements relativement étroits.

Paris étant quasiment saturée en termes de places de parking, le deux-roues devient très rapidement votre allié pour trouver une place libre près de chez vous et de vos différents lieux de rendez-vous.

Un gain de temps indéniable grâce au deux-roues

Même si pris dans une circulation relativement dense, vous avez l’impression de rouler à l’allure d’un cycliste, le scooter vous permet tout de même de remonter les files de voitures tranquillement pour arriver jusqu’au feu vert.

Comme vous vous faufilez entre les véhicules ou longez les voies cyclables, vous pouvez vous garer rapidement et gratuitement où vous voulez et surtout, vous ne perdez plus des heures à chercher une place.

Ce gain de temps sur votre parcours est loin d’être négligeable et participe, dès le matin, à votre bonne humeur en arrivant sur le lieu de votre travail ou à votre rendez-vous.

L'entretien du scooter et de ses accessoires

 24/07/2017

Pour que votre scooter dure le plus longtemps possible, pour qu’il vous emmène loin et vous procure un maximum des sensations, il est important qu’il soit entretenu régulièrement.Certes, il y a des éléments qui demanderont l’intervention d’un professionnel, mais d’autres pièces de votre deux-roues peuvent aussi être nettoyées et révisées par vos soins.

Lire le manuel d’utilisateur de votre scooter

Cela peut paraître idiot à première vue, mais le manuel d’utilisateur peut s’avérer très utile pour entretenir votre scooter.

En règle générale, on ne l’ouvre que lorsqu’une panne survient et c’est un tort, car ce livret est bien conçu et détaillé. Il contient toutes les informations dot vous aurez besoin pour connaître et entretenir votre deux-roues. En le lisant ne serait-ce que pendant une petite heure, vous en apprendrez beaucoup sur votre scooter et pourriez bien grâce à cette lecture attentive éviter plusieurs déconvenues.

Pour connaître votre 2 roues sur le bout des doigts, lisez votre livret en étant près de votre scooter afin de comprendre de visu les explications du manuel.

Pensez également à vérifier régulièrement le carnet de révision qui vous indique autant la nature que la périodicité des entretiens à réaliser.

Entretenir son scooter : les indispensables

Voici les points importants que vous devez respecter pour faire durer votre scooter le plus longtemps et dans le meilleur état possible.

Vérifier la pression des pneumatiques de votre scooter : la pression s’effectue toujours à froid et dans l’idéal, il faudrait contrôler cette pression une fois par semaine ou toutes les deux semaines au maximum si vous roulez régulièrement.

Vérifier l’usure des pneus du deux-roues : certains scooters s’usent plus rapidement que d’autres au niveau des pneumatiques. La profondeur des rainures doit toujours dépasser 1 mm.

Vérifier les freins du  scooter : les plaquettes de frein s’usent plus rapidement que pour une moto ou une voiture. En règle générale, il convient de les changer tous les 10 000 km, mais n’oubliez pas de jeter un coup d’œil régulièrement, c’est-à-dire tous les 1000 km.

Faire la vidange de son scooter : il s’agit d’un point essentiel pour nettoyer à fond le moteur de votre scooter et pour optimiser son fonctionnement sur le long-terme. Munissez-vous de la clé du carter et référez-vous au manuel d’utilisation de votre scooter qui vous indiquera la fréquence de vidange, la manière de faire et le type d’huile nécessaire.

Contrôler le niveau d’huile de votre scooter : l’huile lubrifie votre moteur. Elle est essentielle à son bon fonctionnement. Utilisez une réglette pour observer le niveau d’huile et ajoutez-en si besoin.

Vérifier le filtre à air de votre deux-roues : le filtre à air permet à votre scooter de mieux respirer. S’il est encrassé, il laisse passer moins d’air et cela accroît la consommation d’essence. Nettoyez-le tous les 6000 km.

Entretenir les accessoires de son scooter

En plus de votre scooter, n’oubliez pas de vérifier régulièrement tous vos accessoires pour deux-roues : casque, protections des bras et des jambes, gants.

Pour une utilisation maximale et durable, chaque accessoire doit toujours être en parfait état de marche, sans rayure, ni bosse, ni éraflures pouvant jouer sur votre sécurité en cas d’accident et notamment de chute. Un casque ou des protections abîmés ou ayant déjà subi des chocs ne vous protégeront pas de façon optimale.

6 conseils pour protéger son scooter contre le vol

 04/07/2017

D’après le Ministère de l’Intérieur, quelque 100 000 deux-roues sont volés chaque année en France. De la Vespa au maxi-scooter, aucun véhicule n’est épargné. Il convient donc d’adopter certaines mesures et de prendre des précautions pour protéger votre scooter contre le vol.

Bien accrocher votre scooter

Cela paraît évident à première vue, mais il est important de choisir un point d’accrochage pour votre scooter quand vous vous garez quelque part. Ce point doit être immuable, fixe comme un poteau ou une barrière. Ainsi, les voleurs seront moins tentés de découper l’antivol qui est une opération relativement longue et qui demande des outils.N’oubliez pas non plus d’ajouter un cadenas à la roue arrière, car celle-ci se démonte moins facilement que la roue avant.

Choisir le lieu de stationnement de son scooter

Même si garer votre scooter devant chez vous est bien pratique, cela signifie aussi que les éventuels voleurs peuvent aisément repérer votre habitude et donc identifier votre deux-roues comme étant une cible idéale.

Pensez à varier les lieux de stationnement, quitte à devoir marcher un peu. Cela vous fera faire un peu d’exercice à moindre frais !

Si vous le pouvez, choisissez un lieu où les camionnettes ne peuvent pas se garer, ceci rendra le vol du scooter plus difficile encore.

Si vous devez vous absenter pendant plusieurs jours, ne laissez pas votre scooter à la vue de tous, dans la rue ou dans votre jardin. Aménagez un coin spécial pour le protéger des regards indiscrets.

Utiliser un antivol pour deux-roues

Qu’il s’agisse d’un antivol de direction, un cadenas en U ou encore de chaînes, l’important est de rendre le vol difficile voire impossible. Certains systèmes proposent aussi des verrouillages passifs comme des bloque-freins.

Optez pour une chaîne en acier trempé à un objet fixe afin de rendre votre deux-roues plus difficile à dérober.

Plus vous aurez de systèmes anti-vol, plus vous gagnerez en tranquillité d’esprit lorsque vous laisserez votre scooter dans la rue.

Utiliser la technologie actuelle

Aujourd’hui, à partir de votre smartphone ou de votre ordinateur, vous pouvez tracer votre scooter. Optez pour un tracker GPS et installez-le dans le cadre de votre scooter. Ce GPS vous avertira immédiatement si votre deux-roues se déplace et vous aidera à le localiser si on venait à vous le voler.

Choisir une assurance pour votre scooter

Si vous souhaitez être indemnisé en cas de vol, vous pouvez souscrire à une garantie contre le vol de votre scooter . Cette option est souvent comprise dans les formules tous risques de votre assurance.L’assurance va vous aider pour les frais de dépannage, l’indemnisation de votre scooter ainsi que les frais de vandalisme.

Faire graver votre scooter

Le gravage est très efficace pour dissuader les voleurs. On estime qu’il divise le risque de vol d’un deux-roues par 3.Le numéro de série sert à identifier les parties importantes de votre scooter comme la carrosserie, les fourches, les roues, le réservoir, le pot d’échappement et le carter.

Assurer son scooter : nos conseils pour faire le bon choix

 27/06/2017

Lorsque l’on achète un deux-roues, il est comme au moment de l’achat d’une voiture, obligatoire de passer par la case assurance. Mais quelle est cette assurance obligatoire, que garantit-elle et auprès de quel établissement peut-on la souscrire ?

La garantie obligatoire pour un scooter

Le nombre d’accidents impliquant des deux-roues est en constante augmentation, et ils ont souvent lieu à Paris. Aujourd’hui, la seule assurance obligatoire est la garantie responsabilité civile, la garantie au tiers, qui protège les tiers victimes d’un accident avec un deux-roues. L’assurance ne couvre alors le conducteur qu’à certaines conditions : celui-ci doit être sobre et ne doit pas avoir réalisé de modifications sur son véhicule sans en avoir averti son assurance.

Les extensions de garantie pour le conducteur et son deux-roues

Pour s’assurer une pleine couverture en cas d’accident, et ce indépendamment de son niveau d’ébriété notamment, le conducteur devra souscrire une assurance spécifique qui prendra en charge frais de réparation du véhicule et frais médicaux s’il est blessé.

Si vous êtes d’un naturel prudent, vous serez certainement tenté par les garanties optionnelles auxquelles il est possible de souscrire lorsque l’on achète un deux-roues. La garantie dommages tout accident, la garantie dommage collision, la garantie prêt de scooter, ou encore les garanties incendie/vol sont proposées en extensions de l’assurance au tiers obligatoire.

Soyez bien vigilent au moment de souscrire votre assurance pour votre scooter. Une fausse déclaration peut entraîner sa nullité et vous ne serez alors pas couvert en cas d’accident. Les assurances font attention aux moindres détails.

Comment choisir son assurance scooter ?

Avant de choisir votre assurance et vos différentes garanties facultatives, posez-vous les bonnes questions. Votre décision dépendra en effet de plusieurs critères.

Parmi ces questions : Quel usage ferez-vous de votre scooter, professionnel ou personnel, quotidien ou ponctuel ? Avez-vous l’intention de prêter votre deux-roues ? Quelle est la valeur de votre scooter ? Prenez également bien note du montant des franchises et les différentes exclusions.

Regardez dans quels cas des malus risquent de vous êtes imposés. Il est essentiel de bien lire votre contrat dans son intégralité, sans en oublier la moindre clause, avant de le signer afin d’éviter parfois de bien mauvaises surprises.

 N’hésitez pas à comparer différentes offres avant de souscrire votre assurance deux-roues, afin de choisir celle qui vous couvrira le mieux et ce au tarif le plus avantageux.

Zoom sur la nouvelle Vespa Primavera 125

 12/06/2017

Piaggio n’en finit pas d’optimiser les performances de ses Vespa. Si les célèbre deux-roues du constructeur italien gardent leur indémodable ligne de guêpe, leur invitation à la liberté, elles se modernisent.

Un tout nouveau moteur pour la Vespa Primavera

La toute nouvelle Primavera a de quoi séduire avec son moteur i-Get Piaggio Euro 4, bien plus silencieux et efficace que son prédécesseur. Il réduit de façon non négligeable les coûts d’exploitation du deux-roues. On estime ainsi désormais sa périodicité d’entretien à 10 000 km environ.

Ce moteur équipé d’une culasse à 3 soupapes est refroidi par air et c’est un nouveau système à injection électronique qui l’alimente. Au programme : moins de frictions, moins de vibrations aussi grâce à son nouveau vilebrequin. La Vespa Primavera se dote également d’un nouveau démarreur et d’un nouveau système d’échappement. Des changements que les adeptes de la Primavera remarqueront sans effort.

Une Vespa Primavera à la conduite plus fluide et confortable

Si c’est indéniablement dans son moteur i-Get Euro 4 que réside la plus importante innovation offerte par la Primavera 2017, ce nouveau moteur n’est pas le seul atout de la Vespa Primavera 125cc version 2017. Piaggio a étudié de près chaque détail de son célèbre scooter pour en rendre la conduite plus fluide et offrir au conducteur un maximum de confort. La nouvelle Primavera 125cc a en outre été dotée de l’ABS de série. Avec un réservoir d’une capacité de 8 litres, sa consommation de carburant est estimée à 44 km/l en moyenne.

Plus jeune et dynamique avec le port USB dont est équipée sa boîte à gants, la Primavera est aussi plus écologique puisque plus économe en carburant. Elle répond à la norme Euro 4 entrée en vigueur le 1er janvier 2017.

Essayez la Primavera 125 3V i-Get ABS

Disponible en plusieurs coloris dont un bleu pastel parfait pour le printemps, la nouvelle Pirmavera 125 cc vous attend chez votre concessionnaire Vespa à Paris, L’Univers du Scooter. N’hésitez pas à nous rendre directement visite pour obtenir les conseils de notre équipe et choisir le modèle de deux-roues qui correspond à vos besoins et exigences.L

L’Univers du Scooter vous offre aussi la possibilité de tester la nouvelle Vespa Primavera. Il vous suffit de faire une demande d’essai en ligne. Vous pourrez ainsi essayer le deux-roues en condition dans les rues de Paris et déterminer si elle correspond bien à vos attentes tant en matière de conduite que de puissance et de confort.

Un 2 roues pour l’été ? Quel scooter choisir ?

 15/05/2017

Les beaux jours sont bel et bien là, enfin, et l’on se prend déjà à rêver de promenades en scooter, cheveux au vent (loin d’être évident avec un casque intégral mais l’image est là tout de même), à profiter de l’air ambiant avec son deux-roues. Mais quel scooter choisir pour l’été ? L’Univers du Scooter, votre concessionnaire Piaggio, Vespa et Gilera à Paris, vous livre quelques conseils pour vous aider à faire votre choix.

Le scooter trois-roues Piaggio MP3 500 LT

Piaggio offre un petit lifting à son modèle 500 LT pour fêter les 8 ans du concept MP3. Le moteur est amélioré ainsi que l’ergonomie. Et pour booster la sécurité sur ce modèle, Piaggio a ajouté un système ABS/ASR.

Le scooter 125 néo-rétro 125 S

Piaggio refait un bond dans le passé grâce au modèle Sprint qui est définitivement LE scooter sportif de la marque, remplaçant le modèle « S ». Avec son phare hexagonal et une tenue de route exemplaire, c’est un excellent scooter à piloter durant l’été.

Le scooter 125 Primavera

Remplaçant sans vergogne le modèle LX, le scooter Vespa Primavera dispose d’un moteur 3V et propose une ligne néo-rétro qui s’inspire directement du modèle 946.

La dotation en équipements s’avère plus importante et la qualité est au rendez-vous.

Le scooter trois-roues MP3 300

Qu’il soit en version Sport ou en version Business, vous allez faire des envieux avec ce modèle cet été.

Ses deux roues avant indépendantes, son anti-patinage ABS sur les 3 roues, le scooter MP3 300 offre une excellente tenue de route.Les accessoires ne sont pas oubliés, notamment avec le grand pare-brise et la grande selle avec un dossier conducteur et passager.

Le scooter MP3 500

Dans la même veine que le précédent modèle, le MP3 500 possède une puissance de moteur reconnue. En effet, son moteur monocylindre, son master à double allumage à 4 temps, ses roues indépendantes et son train avant à parallélogramme procurent un vrai plaisir de conduite.

A noter que les dernières technologies comme l’éclairage LED, la connectivité Bluetooth ou encore les prises USB viennent améliorer le confort de votre conduite.

Le scooter Vespa GTS 125

Ce modèle monocylindre à refroidissement liquide avec ses 4 soupapes propose un Stop& Start très attractif. De plus, le double amortisseur réglable, les freins à disque avec ABS et l’anti-patinage ASR restent autant d’arguments qui entrent en sa faveur.

Et que dire de son large coffre qui peut loger 2 casques ?

Le scooter Elettrica

L’Elettrica est le premier scooter Vespa électrique de l’histoire. Reconnaissable à son look similaire au Primavera, ce modèle est équipé des technologies de pointe et offre une autonomie de 55 km, voire 120 km avec les deux batteries.

De quoi se promener tranquille durant l’été, n’est-ce pas ?

5 conseils pour acheter un scooter d'occasion à Paris

 03/05/2017

L’acquisition d’un scooter n’est pas un achat anodin. S’offrir un deux-roues ou un trois-roues représente un certain budget et c’est pourquoi bon nombre de Parisiens font le choix du scooter d’occasion. Toutefois, si vous prévoyez d’acheter un scooter d’occasion à Paris, mieux vaut être vigilant.

L’Univers du 2 roues, votre concessionnaire scooter Piaggio, Vespa et Gilera à Paris, vous livre quelques conseils pour trouver LE scooter d’occasion qui vous convient.

1. Acheter un scooter d’occasion chez un concessionnaire ou à un particulier ?

Choisir un scooter d'occasion à Paris est une bonne chose mais encore faut-il savoir si vous désirez vous orienter vers un concessionnaire ou un particulier.

Si vous avez l'intention de passer par un professionnel, il est recommandé d’en choisir un qui a pignon sur rue.

Le concessionnaire deux-roues va vous guider dans votre démarche et vous accorder une garantie de 3 mois au minimum. Cela est valable uniquement pour un scooter d’occasion en vente directe, suite à une reprise et qui a été entièrement contrôlé. Vous êtes certain que le scooter d’occasion ne cache pas de vices cachés.

En ce qui concerne le particulier, c’est toujours plus risqué, vous devez prendre un certain nombre de précautions. En effet, vous n’avez aucune garantie quant aux antécédents du scooter, vous ne savez pas d’où il vient.

N’hésitez pas à demander un certificat de non gage pour un modèle supérieur à un 50cc et de vérifier les numéros indiqués sur la carte grise avec ceux inscrits sur le scooter (au niveau du châssis).

2. Déterminez le type de scooter dont vous avez besoin pour Paris

En fonction de l’usage que vous désirez en faire et du budget dont vous disposez, vous pouvez d’ores et déjà commencer à cibler certains modèles. Avez-vous besoin d’un deux-roues ? D’un trois-roues ? D’un modèle à 2 ou 4 temps ?

3. Calculez tous les frais d’un scooter

L’achat d’un scooter à Paris, même d’occasion, engrange toujours des frais.N’oubliez pas que vous devez assurer votre scooter en prenant en compte votre budget et votre utilisation afin de trouver la formule qui s’adapte le mieux à votre situation.

Il y a aussi des frais liés à l’entretien comme l’essence et les révisions.

Enfin, les autres frais concernent les équipements pour scooter, c’est pourquoi nous vous recommandons de choisir si possible un scooter d’occasion le mieux équipé possible pour faire des économies intéressantes sans avoir à racheter du matériel supplémentaire. Tous ces frais sont à prendre en considération en amont de votre achat de scooter d’occasion à Paris.

4.Essayez le scooter

Pour bien choisir le scooter d’occasion à Paris, essayez-le toujours. N’achetez jamais un modèle sans avoir roulé avec au préalable. Ceci vous aide à détecter les éventuelles anomalies, les bruits suspects, etc. L'Univers du scooter vous offre la possibilité de tester ses deux-roues. N'hésitez donc pas à faire une demande d'essai du 2 roues qui vous intéresse. 

5. Vérifiez le compteur kilométrique du scooter d'occasion

Faites attention au câble du compteur qui doit être correctement branché sur la roue avant du scooter d’occasion. Si ce n’est pas le cas, il y a de forts risques que le kilométrage affiché soit erroné.

D’autres vérifications d’usage

• Vérifiez l’état du scooter en fonction du kilométrage : un scooter qui a moins de 2000 km au compteur doit encore être en parfait état.

• Demandez le livret d’entretien et la facture d’achat.

• Vérifiez que le concessionnaire dispose bien de 2 jeux de clés d’origine (une clé principale et une clé de secours).

• Faites attention aux amortisseurs, ils ne doivent pas être arqués.

• Vérifiez l’état des pneus : ils ne doivent pas être lisses, les sculptures doivent encore être bien marquées.

• Vérifiez le système électrique comme les feux, les clignotants, le klaxon, les branchements sur la batterie, etc.

Les bons accessoires pour un maximum de confort sur son 2 roues

 20/04/2017

Pour rouler en toute sécurité et avec un maximum de confort en scooter, il ne suffit pas d’avoir un engin ultra-performant. Certains éléments sont essentiels non seulement à votre sécurité mais aussi à votre confort.

Choisir le bon casque pour scooter

Le premier accessoire auquel on pense est évidemment le casque. 4 types de casques existent pour vous protéger lorsque vous conduisez un scooter, à savoir les casques ouverts (jet ou demi-jet) qui laissent votre visage dégagé et offrent un bon champ de vision, les casques intégraux qui sont entièrement fermés, les casques modulables équipés d’une mentonnière et les casques spéciaux pour le cross, donc pour une utilisation plus sportive du deux-roues.

Pour le scooter, le choix du casque intégral s’avère judicieux car il offre la meilleure protection possible.

Se protéger avec des vêtements spéciaux pour les deux roues

Ensuite, c’est au niveau des vêtements qu’il devient intéressant de s’accessoiriser avec soin. En plus d’être esthétiques, les vêtements de pilotage pour un deux-roues vous protègent complètement des intempéries et des éventuelles chutes.

Ne lésinez pas sur le choix du blouson ou de la veste pour 2 roues, sur le choix des gants qui doivent à la fois vous protéger les mains et être suffisamment souples pour vous permettre d’utiliser aisément vos manettes de frein et d’accélération.

Les bottes ou bottines pour scooter ou encore chaussures spécialisées font partie des accessoires à ne pas omettre car, habituellement, elles vont protéger non seulement votre pied mais aussi votre cheville et une partie de votre tibia.

Des accessoires pour votre sécurité à bord d’un scooter

Les protections sont autant d’éléments qui vont vous assurer un grand confort sur la route : des protections aux épaules, aux coudes, aux genoux, aux hanches éventuellement, à votre dos, sur le devant de vos jambes. Tout ce qui peut être exposé lors d’une chute mérite un peu qu’on le chouchoute, non ?

Les autres accessoires qui peuvent vous apporter un véritable bien-être en deux-roues sont les lunettes de soleil ou des cagoules pour l’hiver à la fois résistantes et confortables.

Quels que soient vos besoins, ne lésinez pas sur les accessoires pour conducteur de 2 roues quand la question du confort et de sécurité - elles sont toujours liées - se pose à vous. En cas de doute, n’hésitez pas à interroger un professionnel spécialisé qui grâce à son expérience, va vous orienter vers le produit adéquat.

Enfin, un conseil si vous vous rendez dans un magasin, ce qui est souvent préférable à un achat sur Internet), demandez à essayer chaque accessoire. Même si la tentation d’acheter à bas prix est grande, faites attention aux fausses bonnes affaires.

Vérifiez toujours la qualité du tissu, des plastiques et n’hésitez pas à comparer un même produit pour trouver celui vous correspond le plus.

Vous trouverez à L’Univers du 2 roues, votre vendeur de scooters deux-roues et trois-roues à Paris, une large gamme d’accessoires adaptés à tous les besoins et tous les budgets. N’oubliez pas qu’il en va de votre confort et de votre sécurité !

5 choses à savoir avant de conduire un scooter pour la première fois

 05/04/2017

Conduire un scooter pour la première fois peut s’avérer impressionnant. Entre la notion de vitesse qui n’est pas la même que pour un vélo par exemple, la notion d’équilibre, les attitudes à adopter sur la route, certains points doivent être connus avant d’enfourcher votre deux-roues.

1. Entraînez-vous à maîtriser votre deux-roues

Si vous conduisez un scooter pour la première fois, vous ne devez pas hésiter à vous entraîner, à pratiquer sur tous types de revêtement et dans des situations les plus variées possibles.

Que ce soit sur un parking, sur une petite route, du moment que l’endroit est peu fréquenté, entraînez-vous pour maîtriser au mieux votre scooter. Se confronter à la circulation et aux autres véhicules n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Apprenez à doser votre freinage, à accélérer en douceur, apprenez à ressentir les sensations dans les courbes, appréhendez le poids de votre scooter pour adopter la bonne position de conduite.

2. Apprendre à anticiper les risques à bord d’un scooter

Une fois sur votre scooter, vous serez exposé à de nombreux dangers potentiels, beaucoup plus que si vous étiez en voiture par exemple. Entre l’équilibre de votre deux-roues à préserver, le peu de place laissé par les voitures et les gros véhicules, l’important est d’apprendre à anticiper.

Apprenez à lire les trajectoires des autres véhicules, à deviner leurs mouvements. Soyez notamment vigilant quand vous doublez un véhicule et surtout ne dépassez jamais par la droite.

3. Rouler à son rythme

Quand on est sur un scooter, on a l’impression d’être sur un engin spécial qui peut se faufiler un peu partout, qui peut remonter les files, etc. Or, cet excès de confiance en soi peut entrainer des accidents.

Soyez conscient que vous êtes plus vulnérable que la plupart des voitures et autres véhicules que vos côtoyez. Il est important de vous montrer très prudent et d’aller à votre rythme, en ne sous-estimant jamais les autres conducteurs sur la route.

4. Négocier les virages

Le risque de glissade en scooter est important et la chute est alors inévitable. Prenez le temps d’apprendre à négocier vos virages, ne dépassez pas les limites de vitesse.

5. Voir et être vu

C’est l’une des bases de la conduite en scooter. Surtout lorsque vous êtes débutant, vous devez allumer vos feux de croisement pour voir et être vu des autres véhicules.

Ne vous placez pas non plus dans l’angle mort des voitures car elles ne vous verront pas.N’oubliez pas de porter des accessoires et des vêtements adaptés. Il est en outre vivement conseillé de porter un casque intégral pour rouler en scooter.

Sécurité, stabilité, puissance… Les avantages du trois-roues

 02/03/2017

Depuis quelques années, le scooter trois-roues a le vent en poupe. Qu’il s’agisse des modèles Piaggio, Peugeot ou encore Quadro, ce scooter fait désormais partie du paysage routier car il est d’une part très maniable et d’autre part, il offre la possibilité de conduire un engin plus puissant qu’un 125cc tout en ayant seulement le permis auto. C’est Piaggio qui, à la fin de 2006, a sorti le scooter MP3 et a boosté le renouveau du scooter en milieu urbain.

Avec ses deux roues à l’avant, ce scooter d’un autre genre offre une meilleure stabilité pour les freinages et une meilleure adhérence dans les virages, que la route soit sèche ou humide.

Un atout majeur du trois-roues : la sécurité

Le scooter trois-roues présente l’indéniable avantage de procurer une vraie sécurité au conducteur. En effet, de par sa largeur plus importante, l’engin s’avère plus stable et beaucoup moins sensible aux irrégularités du revêtement de la route. Cette sensation encore jamais connue sur un scooter est possible grâce à son train avant qui offre deux fois plus de surface de contact au sol.

De plus, au niveau du freinage, le trois-roues est là encore au rendez-vous : lors d’un freinage, le 3 roues permet en effet de gagner 20 à 25% sur la distance d’arrêt. Sur une route mouillée, la différence avec un scooter dit « classique » devient plus importante car le trois-roues limite considérablement les risques de chute dus à une perte d’adhérence.

Un gain en stabilité et en équilibre avec le 3 roues

La stabilité est également l’un des avantages majeurs du trois-roues. Sur place, il tient sans aucune béquille, ce qui vous évite de poser le pied à terre quand vous êtes à l’arrêt aux feux, notamment grâce à son système de blocage des roues. Cette commande se retrouve sur le guidon et se déverrouille automatiquement dès que vous démarrez votre engin.

Les deux roues à l’avant assurent aussi un réel équilibre, quel que soit l’état de la route, quelles que soient les conditions climatiques. Grace à son poids relativement important pour un scooter, vous êtes aussi moins sensible aux rafales de vent qui pourraient vous déstabiliser.

Une formation possible

Notez que si vous êtes titulaire du permis B, vous devez suivre une formation de 7 heures pour utiliser convenablement votre 3 roues. Ces cours qui sont dispensés en auto-école vous donnent ensuite accès à toutes les cylindrées en trois-roues. Certains modèles de trois-roues peuvent être très puissants, cette formation s’avère alors indispensable pour pouvoir les conduire. 

Pages   123
COMPILATION TEMPLATE : 64 ms
SYSTEM CALLS 36 ms
COMPILATION GLOBALE : 76 ms
SYSTEM CALLS 36 ms